2 août 2006

Petisco : l'art de vivre à la portugaise


Le bar à huîtres, Conklin

Cela fait un moment que João me presse d'écrire un billet sur l'institution gourmande portugaise qu'est le "petisco" (nos voisins espagnols l'appellent "tapa"). Ou, si vous préférez, sur l'art de la grignotte sous les cieux lusitaniens. C'est l'une de ces infimes mais charmantes raisons pour lesquelles je trouve la vie si belle, au Portugal. Plus que le simple acte de manger, le petisco est un véritable art de vivre, seulement possible dans un pays aussi convivial, chaud et généreux que celui-ci. Le petisco touche toutes les classes sociales et n'a pas de saison ni d'heure pour être dégusté, mais il est toujours un moment privilégié à partager à deux ou à vingt: après la plage ou le boulot, entre amis ou membres de la famille, à la maison ou au café, en amoureux, les jours de flemme ou les jours laborieux, dans les endroits chic ou prolo! Je me souviens de dimanches paresseux à Lisbonne, en terrasse au bord du Tage, de familles entières suçotant des pinces de crabe ou vidant des coupelles d'escargots, nonchalamment, en devisant après une nuit de fête... De breaks post-boulot (à l'époque, j'avais un travail stressant) avec les collègues, à déguster des petites choses délicieuses avec du bon pain, de la bière très fraîche, des olives, des cure-dent... et plus souvent les doigts (!), dans l'antre accueillante et ventilée d'une petite "tasca" de banlieue... Sur la plage. Ou encore chez un cousin chasseur.

À l'origine, ce sont les hommes portugais qui préparaient le petisco, une collation "légère" née pendant des parties de cartes, après la chasse ou la pêche. Il existe donc une foule de petiscos, qui se dégustent en toutes occasions et lieux. Mais surtout avec ceux que l'on aime et avec lesquels l'on a envie de passer un bon moment... Les plus courants étant:

Les charcuteries :




- chouriço grillé
- jambon "pata negra" (non, il n'est pas qu'espagnol, mais bien... ibérique!)
- alheira
- saucisse au riz de la Beira Baixa
- maranhos

Les mini-plats cuisinés :




- escargots à la portugaise
- gésiers au four
- picapau de boeuf
- carne alentejana express
- sauté de porc aux pickles

Les salades :



- salade d'oreille
- riz aux crevettes
- salade aux gésiers confits
- morue en salade

Les tostas et autres sandwiches chauds:



- du bairro alto
- au poulet
- mista
- au thon
- francesinha
- bifanas

Les fruits de mer :



- patelles grillées
- palourdes Bulhão Pato
- palourdes presque nature
- brochettes de moules
- palourdes en fricassée
- tourteau farci à portugaise
- délice de tourteau
- gambas à la mozambicaine
- crevettes à l'espagnole
- moules à la mode du littoral
- moules marinières
- coquillages à la tomate
- cebolada de moules

Les "salgados" :




- empadas au poulet
- pataniscas de morue
- rissoles aux crevettes
- croquettes de boeuf
- croquettes de morue

Bien évidemment, cette liste est loin d'être complète, vu qu'elle ne comprend que des recettes puisées sur ce blog... À suivre, donc!

15 commentaires:

  1. Les Italiens appellent ça les antipasti... littéralement avant les pâtes.
    Dans le Piémont les bars sont couverts d'antipasti gratuits dont on peut profiter si on boit l'apéritif.

    RépondreSupprimer
  2. Es realmente agradable tomar unas tapas con un buen vino o cerveza fría en compañía de los amigos.
    Desde hace un tiempo en España muchas ciudades celebran la Feria de la Tapa, donde hacen pequeños bocados llenos de originalidad.

    RépondreSupprimer
  3. J'adopte l'art de vivre à la portugaise !

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour ce joli récapitulatif! Encore une fois, tu me donnes envie d'y aller, au Portugal!

    RépondreSupprimer
  5. belle liste qui donne très envie dessayer la cuisine portugaise!!! je place ton blog dans mes favoris n°1 pour le Portugal!!!

    RépondreSupprimer
  6. Tout cela est très "tendance", pourrait te dire un parisien!
    Manger, grignoter avec les doigts se répend de plus en plus, et il faut bien dire que c'est convivial, pratique, agréable, et que cela offre plein de possibilités!

    RépondreSupprimer
  7. Tu vbiens chez moi ,je vais chez toi....

    RépondreSupprimer
  8. Il y a de nombreuses d'idées pour apéro! Ta recette d'escargot, je la garde sous le coude, j'en raffole!

    RépondreSupprimer
  9. Très très appétissant et interessant. Merci à Joao pour avoir insisté et à toi pour avoir pris ta plume. Kat

    RépondreSupprimer
  10. Super intéressant et bien fait ton reportage. Ca donne vraiment envie "d'aller y voir" ... et y goûter !

    RépondreSupprimer
  11. Miam miam miaaaam ! Bon j'arrive ! ;oP

    RépondreSupprimer
  12. tiens je connaissais le nom des tapas au portugal, pourtant j'y suis allée. merci !! tous les pays ont finalement leur variante de cette façon de manger très conviviale et décontractée.

    RépondreSupprimer
  13. J'aime aussi "petisquer" en famille ou entre amis!

    RépondreSupprimer
  14. J'arrrrrrrriiiivvve! et en plus je viens de retrouver mes petits plats typiquement portugais , dont celui pour griller les saucisses.
    Je retrouve toujours pas mon petit porte bougie assorti , il faut que je continue mes recherches ! :))

    RépondreSupprimer
  15. superbe billet, merci. c'est bien de remettre les choses dans leur contexte culturel.

    RépondreSupprimer

Mettez votre grain de sel !