6 juillet 2010

Sauté de porc à la mode du Minho



Au Portugal, ce plat est connu sous le nom de "rojões à moda do Minho". Il s'agit de l'une des nombreuses déclinaisons autour du sauté de porc qui existent du nord au sud du pays, l'une des plus connues étant la version dite à l'alentejane - qui comprend des coquillages. Simple et délicieux.

Ingrédients pour 5-6 personnes

- 1 kg de sauté de porc maigre coupé en dés
- 3 gousses d'ail finement hachées
- 1 grande feuille de laurier cassée en morceaux
- 200 ml de vin blanc sec
- 2-3 cuillères à soupe de saindoux (ou de graisse de canard)
- 1 cuillère à café de paprika
- 1 grosse poignée d'olives noires ou vertes
- 1 citron coupé en petits morceaux
- sel & poivre du moulin
- 1 kg de pommes de terre coupées en dés
- huile végétale

Préparation

Disposer les dés de viande dans un plat creux. Assaisonner avec le vin blanc, l'ail haché, le laurier, le paprika, du sel et du poivre. Bien mélanger.

Couvrir le plat avec du film transparent et réserver au réfrigérateur d'un jour sur l'autre.

Egoutter la viande en ayant soin de réserver la marinade. Chauffer le saindoux dans une cassolette ou une casserole (en terre cuite vernissée, de préférence).

Ajouter les dés de viande et faire sauter à feu vif jusqu'à ce que la viande soit bien dorée sur toutes les faces.

Verser la marinade et baisser le feu. Laisser cuire en remuant souvent jusqu'à ce que la viande se présente tendre et cuite.

Pendant ce temps, frire les dés de pommes de terre dans de l'huile bien chaude (j'ai utilisé l'Actifry). Egoutter soigneusement sur du papier absorbant et saler légèrement.

Ajouter les pommes de terre à la viande et faire encore sauter pendant quelques minutes, en mélangeant délicatement. Rectifier l'assaisonnement.

Retirer de la chaleur. Garnir avec les olives et les petits morceaux de citron. Servir sans attendre.

Source : recette adaptée du livre O Livro de Pantagruel - Ed. Círculo de Leitores (Portugal)

1 commentaire:

  1. Comme toujours, je suis charmee par ce genre de recette.

    RépondreSupprimer

Mettez votre grain de sel !