8 mai 2007

Carqueja (Pterospartum tridentatum)

Personne n'a trouvé la réponse au Koikess d'hier... Je reconnais que c'était un peu vache, comme devinette, car si l'on appelle cette plante carqueja, au Portugal (ou carquesa, carquexa, en Espagne), en France elle ne porte que son nom latin (pterospartum tridentatum), cette espèce de genêt aux fleurs jaunes, rosées ou blanches ne poussant que sur la Péninsule Ibérique et un peu au Maroc, à l'état sauvage, où elle se développe en buissons qui peuvent atteindre des hauteurs respectables.

Au Portugal, la carqueja est très abondante, notamment dans les pinèdes et les zones montagneuses. On utilise ses fleurs séchées en infusion pour faciliter la digestion et aider à combattre le diabète. Ses feuilles - qui peuvent être plus ou moins effilées selon les régions - parfument délicatement les marinades de viande (gibier, agneau, lapin, chevreau...) dans le massif de Serra da Estrela, mais on en fait aussi une sorte de risotto et, au sud, je l'ai déjà vue mariée au poisson. Au niveau du parfum, la carqueja n'est comparable à aucune autre herbe aromatique de ma connaissance. C'est un aromate tout en délicatesse et en subtilité. Je dirais que la carqueja a le goût qu'aurait... la pinède!

À bientôt pour quelques recettes à base de carqueja...!

Nota : ne vous amusez pas à cueillir n'importe quelle herbe dans les bois sous prétexte qu'elle sent bon, surtout pour cuisiner avec! Certaines peuvent être fatalement toxiques. Lorsque je vais cueillir des herbes aromatiques sauvages, j'emmène une spécialiste avec moi: ma grand-mère.

7 commentaires:

  1. un goût de pinède... miam !

    RépondreSupprimer
  2. A carqueja sempre fez parte dos pratos de coelho ou lebre lá de casa. Claro que nunca andei à cata dela, portanto não saberia responder, mesmo sem aquela "discriminação" de que nós pobres ibéricos fomos vítimas.

    RépondreSupprimer
  3. Saveurs Sucrées Salées09/05/2007 05:32

    Un goût de pinède dans l'assiette ! Ca doit être quelque chose ! Merci à vous deux pour cette découverte et un bisou de plus pour grand mère Joséfina.

    RépondreSupprimer
  4. je ne suis pas très forte en botanique.... mais je vois que je ne suis pas la seule.

    RépondreSupprimer
  5. C'est malin, tu en as trop bien parle. Maintenant j'en veux et je suis bien certaine de ne jamais en avoir vu pousser par chez moi.

    RépondreSupprimer
  6. Je suis impatiente de voir les recettes... bien que si ça ne pousse que sur la péninsule ibérique... zut!

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Elvira, je suis en vacances dans mon village natal prés de Sabugal, que je connaissait très peu.J'y viens tous les ans depuis 5-6 ans.c'est pourquoi cette année, j'ai voulu venir au printemps.je découvre les bruyères, et des tas d'autres plantes que l'on ne voit jamais l’été.il y a aussi a perte de vue de la lavande papillon et aussi de carqueja.tu parle d'un risotto, connait tu la recette, ou des facons de s'en servir ? je fais la cueillette des fleurs de carqueja et des plumes des lavande papillon en ce moment.Il y a aussi les chupa mel qui commencent a sortir.Je ne sais pas ce que c'est, si jamais tu connais? C'est une copine bergère de chèvres qui me fait connaitre ces plantes.je te remercie pour ton aide. avec ton blog, j'ai appris au fil des ans a découvrir mon pays natal,dont j'ignorai tous les trésors et traditions, mes parents n'ont pas su me transmettre tout cela.Par ailleurs, si tu es sur facebook, on peut être amies? Merci pour ta réponse.

    RépondreSupprimer

Mettez votre grain de sel !