31 octobre 2006

Gâteaux du 1er Novembre



Il existe une très ancienne tradition pour le 1er Novembre dans le centre du Portugal (nord du Ribatejo, Beira Litoral, Beira Baixa...). Si, presque partout ailleurs dans le pays, on visite ses morts, chez moi on croit que ce sont leurs âmes qui viennent chez nous passer la journée. Alors, pour que les esprits se sentent entourés et bien accueillis, on ouvre la porte à tous les voisins, amis et personnes de la famille. Toute la journée, la table regorge de marrons chauds, vin nouveau, gâteaux et autres victuailles que l'on offre à qui voudra venir. Les routes de campagne sont pleines de petits groupes qui s'arrêtent dans une maison puis dans une autre et encore une autre... Mais les vrais rois de la fête sont les enfants, qui font du porte à porte avec un petit sac de toile blanche - brodé ou pas - à la main (ce sac a souvent déjà appartenu aux parents ou aux grands-parents des petits) destiné à recueillir le "bolinho" (petit gâteau), au cri de: "Ó Ti Maria, um bolinho pelas alminhas!" (ce qui donne à peu près en français: "Tantine, un petit gâteau pour les gentilles âmes!"). Cela ressemble fort à Halloween, normal lorsque l'on sait que les premiers Portugais - les Lusitaniens - étaient des Celtes... Pour moi, c'est le plus beau jour de l'année à vivre dans ma campagne. J'adore voir les tout petits souvent accompagnés de leurs mémés frapper à ma porte, leur tendre le panier plein de gâteaux et de bonbons et les voir sourire en piochant dedans (dans mon village, ils sont très bien élevés; ils font toujours attention à en laisser pour ceux qui arriveront plus tard...), me faire offrir à boire et à manger partout (même au café du coin, c'est la tradition), etc. C'est très convivial et joyeux... aux antipodes de ce que l'on vit ce jour-là dans la plupart des autres pays de culture chrétienne! D'ailleurs, on ne l'appelle pas le Jour des Morts, mais le "Dia do Bolinho" (Jour du Petit Gâteau). Voici la recette typique de ces fameux "bolinhos dos Santos" que l'on offre aux enfants de ma région le 1er Novembre. D'un village à l'autre, il peut y avoir de légères variantes, mais la base reste toujours sensiblement la même...

Ingrédients pour 15-20 unités

- 600 g de farine de blé
- 100 g de sucre
- 1 cuillère à café de graines d'aneth moulues
- 1 cuillère à café de cannelle moulue
- 100 g de beurre ramolli
- 1 cuillère à soupe de miel
- 2 oeufs + 1 oeuf battu
- 30 g de levure de boulanger
- 1,5 dl de lait tiède
- 1,2 dl d'huile d'olive vierge extra
- 50 g d'amandes effilées
- 100 g de raisins secs noirs
- 50 g de noix hachées
- beurre, sucre

Préparation

Mettre la farine dans une jatte avec le sucre, les graines d'aneth, le miel, la cannelle, le beurre et 2 oeufs. Bien mélanger. Dissoudre la levure dans le lait tiède et ajouter à la préparation. Mélanger jusqu'à obtenir une pâte homogène.

Ajouter l'huile d'olive peu à peu, en pétrissant entre chaque ajout. Pétrir jusqu'à ce que la pâte absorbe toute l'huile d'olive. Incorporer les fruits secs.

Retirer la plaque du four et beurrer légèrement. Mouler des boules de pâte et les poser sur la plaque. Laisser lever dans un endroit tempéré, à l'abri des courants d'air, pendant environ 45 minutes.

Préchauffer le four à 200ºC.

Badigeonner les boules avec de l'oeuf battu et saupoudrer avec un peu de sucre. Enfourner à 200ºC pendant 20-25 minutes. Servir les gâteaux légèrement tièdes ou froids, avec du café ou du thé.

Feliz Dia do Bolinho !

16 commentaires:

  1. Bon bolinhos et merci pour les infos !

    Chez nous les gâteaux seront pour le 2 (jour des morts)

    RépondreSupprimer
  2. Quand on voit la photo, on dirait une sorte de pain... quand on lit les ingrédients, on voit que c'est beaucoup plus riche...

    RépondreSupprimer
  3. Sympa de visiter les traditions d'ailleurs!
    Ce gâteau semble bien bon, avec pas mal de choses dedans!!

    RépondreSupprimer
  4. Merci, merci, merci, je suis sure que l'on va adorer!

    RépondreSupprimer
  5. Que deliciosa descrição do dia de Todos os Santos, que, por ser feriado, arrebanhou o dia dos mortos.

    RépondreSupprimer
  6. En pologne aussi , le 1er novembre c'est le jour des morts et on leur rends viviste au cimetière et on entretient les tombes.
    Mais on a pas de gâteau :(...
    J'aime bien l'idée des gâteaux...tu m'en donnes un morceau.

    RépondreSupprimer
  7. J'aime bien t'imaginer dans ta cuisine en train de préparer ces petits gâteaux pour les gamins. Dommage que le jour des morts soit si triste en France, voilà une jolie tradition à adopter.

    RépondreSupprimer
  8. C'est une très jolie tradition, merci de nous l'avoir racontée

    RépondreSupprimer
  9. Toujours aussi intéressants tes articles Elvira. Si j'aime Halloween c'est justement parce que c'est une fête qui plonge ses racines dans la "celtitude". Et elles vont loin ces racines ...
    Et pour autant que j'aie pu en juger, les enfants sont rois au Portugal. Alors je comprends pourquoi toi aussi tu aimes ce jour là.

    RépondreSupprimer
  10. Mais il n'y a pas de potiron dans ce joli pain !!!

    RépondreSupprimer
  11. Une bien jolie tradition et ton pain à l'air délicieux !

    RépondreSupprimer
  12. "oh ti Elvira, um bolinho pelas alminhas!" ;-)
    Quelle jolie tradition, j'aimerais bien vivre le 1er novembre au portugal un jour! C'est pour cela que j'aime les pays du sud, ils ont encore des traditions où les générations se retrouvent, ainsi que les gens!

    RépondreSupprimer
  13. ok, ok, on est déjà le 2 novembre, mais heu... t'es sûre qu'il n'en reste pas un petit morceau pour moi là ? il irait bien avec mon thé celui-là...

    RépondreSupprimer
  14. J'adore ce genre de pain avec des raisins. Et merci pour nous avoir conter cette belle tradition.

    RépondreSupprimer
  15. ralalala comme j'aimerais être au Portugal en cette période!

    RépondreSupprimer

Mettez votre grain de sel !