4 janvier 2006

Filhós



Au nord du Portugal, ce sont les rabanadas que l'on sert traditionnellement à la fin du repas de Noël et lors du petit-déjeuner qui suit le réveillon. Au centre du pays - ma région -, ce sont les filhós, des sortes de beignets plats au sucre, qui les remplacent.

Ingrédients pour 10 personnes

- 1 kg de farine
- 50 g de levure de boulanger
- 3 oeufs
- 100 g de sucre
- jus d'1/2 orange
- 1 dé à coudre d'eau-de-vie
- huile d'olive
- huile à friture
- sucre
- cannelle moulue

Préparation

Verser la farine sur une surface plane et lisse. Ouvrir un puits au milieu et y mettre la levure préalablement dissoute dans un peu d'eau tiède.

Ajouter les oeufs et le sucre. Bien pétrir avec les mains. Entretemps, ajouter le jus d'orange et l'eau-de-vie. Si nécessaire, pendant le pétrissage, ajouter des petites quantités d'eau tiède, jusqu'à obtention d'une pâte élastique.

Couvrir la pâte avec un torchon propre et réserver dans un endroit tiède jusqu'à ce qu'elle double de volume.

S'enduire légèrement les doigts d'huile d'olive et étaler la pâte en l'étirant avec les doigts jusqu'à obtenir une forme ronde et uniforme. Séparer en morceaux.

Plonger les morceaux de pâte dans l'huile chaude jusqu'à ce que les filhós soient bien dorées. Les passer dès la sortie du bain d'huile dans un mélange de sucre et de cannelle moulue. Servir aussitôt.

Nota: au petit-déjeuner, griller les filhós restantes au grille-pain pour les réchauffer.

11 commentaires:

  1. Entre toi et Avital qui nous a fait plein de beignets dernièrement, ma résistance commence à s'amenuiser!!

    RépondreSupprimer
  2. Pareil que Scherneel, deja qu'elle n'etait pas tres forte ma resistance...

    RépondreSupprimer
  3. Ces beignets m'ont l'air d'avoir bon goût...

    RépondreSupprimer
  4. Et le régime d'après fêtes et d'avant galette des rois , on fait comment maintenant que tu nous mets ça sous le nez !

    RépondreSupprimer
  5. Je vais attendre un peu pour les gouter ,et ils me font envie.

    RépondreSupprimer
  6. Ca devient dur ;). Ils sont magnifiques ces beignets

    RépondreSupprimer
  7. Terrible ! C'est mal parti pour perdre le surplus des fêtes...

    RépondreSupprimer
  8. ah ! les filhos de ma mère restent pour moi une de mes nombreuses madeleine de Proust. Découragée par les odeurs de fritures dans un appartement, je n'ai jamais osé en faire et peut être aussi de peur de ne pas retrouver, tout à fait, cette saveur de l'enfance.

    RépondreSupprimer
  9. Ca al'air très bon. On dirait un peu des bugnes. Si c'est aussi bon, j'en fait de suite !

    RépondreSupprimer
  10. J'ai arrêté les beignets pour passer aux petits fours et biscuits, mais je ne vais pas tarder à en refaire (demande des enfants;))et à coup sûr, ce sont tes filhos que je teste!!

    RépondreSupprimer
  11. jessica&miguel21/08/2008 06:58

    tout simplement délicieux

    RépondreSupprimer

Mettez votre grain de sel !