5 mars 2007

Mes années en 2 et en 7...


Getty Images

Auntie Jo m'a gentiment invitée à répondre à ce questionnaire depuis sa géniale "funny little kitchen", l'un des mes blogs culinaires préférés... Le principe est de faire un grand bond nostalgique dans temps pour se remémorer toutes nos années en 2 et en 7, et aussi se projeter dans un futur pas si lointain, d'imaginer comment ce pourrait être. J'ai été submergée de souvenirs et d'émotions contradictoires en faisant ce voyage dans le temps...

1972 - J'ai 3 ans. Mes parents et moi habitons un petit appartement parisien que je trouve bien étriqué et gris par rapport à la maison portugaise pleine de chats et de chiens dans laquelle nous vivions auparavant. Je suis une petite fille très vive et parfaitement bilingue. J'aime bien me mettre à la fenêtre pour faire coucou aux messieurs en uniforme de la gendarmerie proche. J'amuse beaucoup mon entourage en chantant "Les Champs-Elysées" de Joe Dassin à tue-tête, dont je connais les paroles par coeur. Déjà, j'arbore la coupe au carré qui me caractérise encore aujourd'hui...

1977 - J'ai 8 ans. Dépassant de sous ma mini-jupe très seventies, mes lombes jambes maigrelettes sont tout égratignées; je n'arrête pas de faire l'andouille en vélo, aussi... Je viens d'apprendre à skier, mais je dors toujours avec mon nounours, que j'ai d'ailleurs emmené en classe de neige avec moi.

1982 - J'ai 13 ans et je suis malheureuse. Mon père est décédé un an auparavant. Ma mère travaille beaucoup et je ne la vois pas souvent. Je me réfugie dans les livres - que je dévore - pour ne pas voir ce monde qui me paraît alors si noir, triste et laid... Mes nénés commencent à pousser et je trouve ça moche aussi. J' me sens pas belle...! Mais je tombe aussi amoureuse pour la première fois.

1987 - J'ai 18 ans et je me sens déjà moins moche. J'aime toujours autant les livres... J'adore faire la fête avec mes copains. Nous sommes des piliers des Bains et du Palace. Maman s'est remariée. Je fais un break d'un an dans ma vie estudiantine pour soutenir ma mère qui souffre d'un cancer...

1992 - J'ai 23 ans et j'emménage en proche banlieue parisienne avec A. Je commence à travailler, mais ce que je fais ne me plaît pas particulièrement. J'ai l'impression que la vraie vie commence, mais qu'elle n'est pas aussi "cool" qu'elle m'avait parue au premier abord...

1997 - J'ai 28 ans. Je vis toujours en concubinage avec A. Je traverse une crise d'identité et mes racines portugaises - pendant longtemps mises en sommeil - se réveillent. Je suis dirigeante associative et rédactrice en chef d'un mensuel bilingue français-portugais. J'ai une vie sociale très agitée, car j'organise des expositions d'art, milite pour diverses causes humanitaires et me consacre à mille activités passionnantes en même temps. Enfin, je sais à peu près qui je suis et ce que je veux faire.

2002 - J'ai 33 ans. Je suis mariée avec João. Après avoir travaillé à Lisbonne puis à Díli, capitale du Timor Oriental (Asie du Sud-Est), je reviens au Portugal et m'installe dans la maison des origines, à la campagne. La maison se remplit à nouveau de chats et de chiens. Il y a des tonnes de travaux à faire, mais on retrousse les manches et on s'y colle avec l'aide précieuse de mes beaux-parents...! Une nouvelle vie commence. L'adaptation au milieu rural ne sera pas toujours facile pour l'ancienne citadine forcenée que je suis...

2007 - J'ai 38 ans. Je suis journaliste. Je me suis bien habituée à la paisible vie campagnarde, finalement. Il y a encore pas mal de travaux à faire, mais la maison a déjà bien changé et j'ai toujours des tas de projets pour l'aménager encore mieux. Je bois rituellement mes deux expressos par jour dans les petits cafés de mon village. Le soleil éclatant du Portugal et tout ce dégradé de verts autour de moi me ravissent quotidiennement, été comme hiver.

2012 - J'ai 43 ans. Les travaux sont enfin finis et le petit est déjà à la maternelle... Lui aussi, est bilingue.

2017 - J'ai 48 ans. J'ai écrit un roman qui a fait un tabac. Je me consacre à 100 % à la littérature. Il y a toujours autant de chats et de chiens à la maison...

Je serais curieuse d'en savoir un peu plus sur Mamina (Et si c'était bon...), Véro (Cuisine Métisse) et Gracianne (Un Dimanche à la Campagne), si elles souhaitent répondre, bien sûr...

31 commentaires:

  1. On savait déjà des petites choses sur toi, mais que de révélations... Soho m'avait déjà conviée à cet exercice, tu m'y convies aussi, je vais faire ça dès demain.

    RépondreSupprimer
  2. Adorei o concubinato. Em português faz-me rir. Se a Elvira põe isto no Bistrot, vai ter: Em conc..Como?Em quê? Está tolinha!

    RépondreSupprimer
  3. Tu veux dire que le livre que j'ai commandé je ne le recevrais pas avant 2017 ??? non tu ne vas pas me faire ça quand même !

    RépondreSupprimer
  4. Un résumé plein de pudeur...... j'aime.
    Et un joli brin de plume aussi !
    Tu ne pourrais pas essayer de publier ton livre un peu plus tôt dis ??????
    Bises
    Michèle

    RépondreSupprimer
  5. ah quel plaisir d'en savoir un peu plus sur toi! merci! finalement, la maison ensoleillée pleine de chats et de chien est toujours là ;-)
    j'aimerais tant prendre un expresso avec toi dans un café en terrasse, au soleil!! et ton livre, moi aussi je l'ai commandé, il est en rupture de stock ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Eh bah voilà j'en sais un peu plus... ça me fait plaisir de te découvrir !

    RépondreSupprimer
  7. C'est un plaisir d'en connaître un peu plus sur toi .....et ça donne envie d'aller vivre au soleil !

    RépondreSupprimer
  8. Tes réponses font plaisir à lire , aurais-je bien lu la révélation de 2012 ??? si c'est le cas, félicitations à toi Elvira , bisous !

    RépondreSupprimer
  9. eh ben ona plutot l'impression de connaitre tous sur toi maintenant! super récit Mme l'écrivain!

    RépondreSupprimer
  10. Je suis très émue en lisant ces quelques lignes. J'apprend à te connaitre mieux et découvre tes blessures et tes envies futures.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  11. J'attend 2017 avec impatience!

    RépondreSupprimer
  12. J'ai vraiment lu ton parcours avec plaisir! C'est vraiment un plaisir d'en savoir plus sur toi! 2012 scolarité????

    RépondreSupprimer
  13. Heureuse de te connaître un peu mieux. Ce n'est pas un exercice facile. Je suis touchée par tes réponses.

    RépondreSupprimer
  14. Je suis heureuse de te connaître un peu plus et que ta vie s'apaise.
    Vivement que les travaux se termine.

    RépondreSupprimer
  15. Je trouve ce questionnaire absolument sublime. J'y ai répondu hier pour ma part et en te lisant, je vois que nous nous arrêtons sur les mêmes années, à 10 ans près. Ta vie est belle et riche, tes souvenirs émouvant et malgré la gravité de certains d'entre eux, j'ai ris en te lisant... merci pour ce doux moment de partage!

    RépondreSupprimer
  16. Quel plaisir de te découvrir de la sorte... et pouvons-nous nous réjouir de ce que nous lisons entre les lignes pour un(e) petit(e) Joao+Elvira ? Ce serait si chouette !!!

    RépondreSupprimer
  17. C'est très émouvant. Comme Cathy, je rêve ou tu nous fais LA révélation ?

    RépondreSupprimer
  18. Pour 2012: pas d'affolement, les filles! C'est seulement en projet. ;-)

    RépondreSupprimer
  19. C'est dingue, je t'imaginai déjà comme tu l'as décrit !! Ca fais toujours plaisir de te lire

    RépondreSupprimer
  20. Je t'aime bien Elvira. Je ne sais pas si je saurai repondre aussi joliment que toi.

    RépondreSupprimer
  21. Jolies réponses... C'est toujours sympa d'en apprendre un peu plus sur une bloggeuse que l'on lit régulièrement!

    RépondreSupprimer
  22. C'est amusant, ce que tu dis, Irisa: j'ai découvert le "chow mein" au Timor Oriental (une île située entre l'Indonésie et l'Australie). Il y avait là également une énorme communauté chinoise aussi. Le cuisinier indonésien de l'île de Flores qui le préparait appelait ça "Cop Caï", lui... Mon préféré était aux cives, boeuf effilé et oeufs brouillés. Mais une chinoise me l'a confirmé aujourd'hui, ça s'appelle bien "chow mein" (ça veut dire nouilles frites, en chinois; prononcer "Tchu Min")

    RépondreSupprimer
  23. Gostei muito das suas respostas e de saber um pouco mais sobre você! Espero que seus projetos se tornem reais e também espero por seu livro!

    Bisous!

    RépondreSupprimer
  24. décidément le passé est quelquefois douloureux, mais l'avenir est pleinde belles promesses, tant mieux. moi aussi je t'aime bien Elvira.

    RépondreSupprimer
  25. c'est très sympa ce genre de questionnaire et ça me permet de voir qu'on a presque le même âge ;)

    RépondreSupprimer
  26. Je trouve que c'est le meilleur questionnaire jamais diffusé sur la blogosphère.

    Mon p'tit coeur a sauté de joie en croyant apprendre la venue d'un poussinet mais si c'est en projet, je croise les doigts et les orteils.

    RépondreSupprimer
  27. Enchantée d'avoir fait un petit peu plus connaissance, amiga !
    ;-)
    La Zaza

    RépondreSupprimer
  28. J'ai adoré lire tes réponses, te découvrir et savoir ce qui a forgé la femme forte et libre que j'imagine. Je vois que j'ai bien fait de te faire intervenir dans mon futur (je viens de répondre à ce questionnaire moi ausi, et moi aussi j'ai demandé à Gracianne d'y répondre!), car tu es une personne investie!!! Tu me seras d'une aide précieuse, mais tu ne le sais pas encore!! lol
    Je vais rajouter 2017, alors, je croyais que ça s'arrêtait à 2012... Bisous

    RépondreSupprimer
  29. Ce questionnaire est vraiment chouette...
    J'ai pris beaucoup de plaisir à te lire.

    RépondreSupprimer
  30. Tu as déjà fait mille choses dans ta vie ! En lisant ton blog, on se rend bien compte que tu es pleine d'énergie :o) Avec tes récits et tes recettes, tu me donnes bien envie d'aller me promener au Portugal.
    Et je te souhaite tout le bonheur du monde pour ton projet scolarisé en 2012 ;o)

    RépondreSupprimer

Mettez votre grain de sel !