1 mars 2007

Morue Gomes de Sá



Ce plat de morue est probablement l'un des plus connus du Portugal, pays qui compte plus de 500 recettes préparées à partir de ce poisson salé et séché. Il doit son nom à José Luís Gomes de Sá, un négociant en morue de Porto, célèbre pour ses qualités de fin gourmet. Pour ma part, j'aime beaucoup la simplicité rustique de cette recette, et je ne suis pas la seule: vous pouvez également voir ici la version de Sandra, auteure du magnifique blog italien Un Tocco di Zenzero...

Ingrédients pour 4 personnes

- 4 tranches moyennes de morue dessalée*
- 700 g de pommes de terre
- 2 gros oignons
- 2 gousses d'ail
- 2 dl d'huile d'olive
- 2 oeufs
- 1 filet de vinaigre
- 1 feuille de laurier
- 1 poignée d'olives noires
- 1 bouquet de persil plat
- sel & poivre

* Voir comment dessaler la morue

Préparation

Préchauffer le four à 180ºC.

Faire pocher les tranches de morue dans du lait (ou de l'eau) pendant 8 minutes après ébullition, à petits frémissements. Égoutter et laisser tiédir. Ôter soigneusement la peau et les arêtes. Effiler grossièrement la chair et réserver.

Laver les pommes de terre et les couper en deux. Les cuire avec la peau dans de l'eau légérement salée pendant 20-25 minutes. Égoutter, laisser refroidir et peler. Couper les pommes de terre en rondelles et réserver.

Mettre les oeufs dans une petite casserole pleine d'eau froide. Ajouter le filet de vinaigre et faire cuire pendant 10 minutes après ébullition. Égoutter les oeufs et les laisser complètement refroidir dans un récipient d'eau bien froide. Écaler les oeufs et les couper en rondelles. Réserver.

Éplucher les oignons et les gousses d'ail. Couper les oignons en demi-lunes et hacher finement l'ail. Faire revenir les demi-lunes d'oignons dans l'huile d'olive chaude jusqu'à ce que la préparation devienne transparente. Ajouter l'ail haché et la feuille de laurier. Assaisonner avec un peu de poivre et faire revenir encore pendant 2-3 minutes. Réserver.

Disposer les rondelles de pommes de terre en couche au fond d'un plat à gratin. Couvrir avec la morue effilée. Arroser avec la préparation précédente en ayant soin de retirer la feuille de laurier. Répartir les rondelles d'oeufs durs à la surface du plat.

Enfourner à 180ºC jusqu'à ce que la surface du plat soit très légèrement colorée. Sortir le plat du four et décorer avec les olives noires. Saupoudrer avec le persil préalablement haché et servir aussitôt.

22 commentaires:

  1. J'aime bien le morue, et ta recette c'est irresistible. J'essayerai. Chez nous le morue c'est des poissons le plus apprecié, spécialment pour mes filles. Merci Elvira

    RépondreSupprimer
  2. J'ai une recette (pas encore publiée) qui me rappelle un peu la tienne et qui est effectivement très bonne.

    RépondreSupprimer
  3. Volta meia volta faço-o, ou não vivesse no Porto, mas cozo-o em leite.

    RépondreSupprimer
  4. Une belle tranche de morue traitée de cette manière et je serai aux anges.
    J'aime aussi beaucoup "Un tocco di zenzero".

    RépondreSupprimer
  5. Et encore une recette de la Tasca qui va finir dans mon assiette.

    RépondreSupprimer
  6. Comme Mijo je suis fan des recettes de la Tasca! et la morue, j'adore!

    RépondreSupprimer
  7. brigitounette01/03/2007 16:22

    mon mari va finir par demander l'asile gastronomique :-))

    RépondreSupprimer
  8. C'est comme cela que je préfère la manger, la morue. Avec notre aïoli provençal, quand même !
    Merci pour cette belle recette
    A bientôt
    Hélène

    RépondreSupprimer
  9. nuage de lait01/03/2007 20:35

    j'adore ca.

    RépondreSupprimer
  10. Belle recette, la morue maintenant que je connais j'ai envie d'essayer un peu tout ! drôle, samedi je publie une recette qui ressemble un peu !! c'était délicieux comme la tienne semble-t-il !

    RépondreSupprimer
  11. belle recette, j'adore la simplicité de la cuisine portugaise!

    RépondreSupprimer
  12. Une recette de plus que je note dans mes cahiers.

    RépondreSupprimer
  13. Quel joli plat, riche en couleurs et en saveurs !!!

    Amitiés
    Claude

    RépondreSupprimer
  14. J'aime beaucoup la morue et je fais une recette qui ressemble un peu, mais sans oeufs... C'est très bon!

    RépondreSupprimer
  15. ouf ! quelqu'un qui aime la morue.
    Ce n'est pas si fréquent.
    Préparée ainsi, c'est vraiment très bien.
    J'ai présenté recemment une recette avec des patates douces

    RépondreSupprimer
  16. ce sera ma première recette de morue à tester... les yeux fermés...

    RépondreSupprimer
  17. C'est vrai ça que la cuisine portugaise est superbe. Avant de visiter le Portugal, j'étais très influencée par la cuisine française. Puis, j'ai découvert un art de faire, un respect des aliments et des saveurs qui sont étagées sciemment pour donner un mets complexe et savoureux. Dis, Elvira, je suis visuelle et j'apprends pas vite... tu me montreras? ;-)

    RépondreSupprimer
  18. super je prends la recette, j'ai acheté de la morue et ne sais pas quoi en faire!!!
    un petit questionnaire t'attends chez moi si le coeur t'en dit ;-)bise

    RépondreSupprimer
  19. J'ai toujours de la morue sous la main. Cette recette est donc pour moi.

    RépondreSupprimer
  20. Un jour, c'est promis, j'ose la morue - je ne sais pas pourquoi cette histoire de dessalage me fait peur, j'ai peur de la rater.

    RépondreSupprimer
  21. c'est un délice !!! j'adore la morue !

    RépondreSupprimer
  22. Encore une fois, nous avons bien fait de pousser les portes de ta Tasca pour y déguster une excellente recette.
    J'ai juste oublié les olives noires.

    Le plus jeune des Mijoteurs avait pourtant fait la moue quand je lui ai annoncé qu'il y avait du poisson au menu. Il a suffit que je lui dise que c'est une recette d'Elvira pour que la moue disparaisse !!!!!!

    RépondreSupprimer

Mettez votre grain de sel !