1 novembre 2009

Olives à l'ail et au romarin



Si les olives sont très courantes au Portugal continental, il n'en va pas de même aux Açores. Il n'existe qu'un seul village sur tout l'archipel où l'on en récolte, très exactement à Porto Martins, île Terceira. Les oliviers supportant mal l'humidité et l'air marin, les fruits ne sont obtenus qu'au prix de beaucoup de travail et de passion. Petites et noires, ces préciosités - considérées entre les meilleures olives portugaises - se conservent simplement dans de l'eau de mer. Même à Terceira, on ne les trouve que dans certains restaurants où elles accompagnent fromages frais de vache ou de chèvre à l'apéritif et seulement dans un nombre restreint d'épiceries bio. Délicieuses nature, on peut aussi les relever d'un assaisonnement simple et aromatique...

Ingrédients

- 200 g d'olives*
- 50 ml d'huile d'olive
- 4 gousses d'ail écrasées
- 1 brin de romarin frais

* noires, vertes ou violettes; ou encore un mélange. Dénoyautées ou pas.

Préparation

Laver les olives sous l'eau froide courante; égoutter et sécher.

Chauffer l'huile d'olive avec l'ail à feu moyen. Ajouter les olives et faire revenir à feu doux pendant 10 minutes en veillant à ce que l'ail ne brûle pas. Ajouter le romarin au dernier moment et mélanger.

Transférer les olives, l'ail et le romarin dans un petit bol à l'aide d'une écumoire. Laisser refroidir.

Couvrir avec du film transparent et réserver au réfrigérateur quelques heures ou d'un jour sur l'autre. Servir les olives à température ambiante, avec du bon pain de campagne.

1 commentaire:

  1. Ca aussi, quelle jolie recette simple. Et la photo est tres belle.

    RépondreSupprimer

Mettez votre grain de sel !