9 octobre 2006

Beignets de fleurs de courges



Tous les jours, je passe en scooter devant une maisonnette en ruines. Comme le reste, le petit potager est complètement à l'abandon, et des dizaines de courges (courgettes, courges spaghetti, potirons, etc.) de toutes les couleurs et formes ont envahi le terrain, pour le plus grand bonheur des mulots, des lapins... et du mien! En ce moment, le jardinet oublié est resplendissant de grandes et belles fleurs jaunes ou blanches. Un jour, n'y tenant plus, je me suis arrêtée pour en cueillir quelques-unes dans le dessein avoué de les transformer en délicats et succulents beignets...

Ingrédients pour 4 personnes

- 20 grosses fleurs jaunes de courges
- 150 g de farine
- 2 oeufs (jaunes et blancs séparés)
- huile d'olive
- 25 cl de lait froid
- 1 petit bouquet de persil plat finement haché
- sel & poivre



Préparation

Bien laver les fleurs (surtout si vous les cueillez dans la nature, comme moi, et qu'elles hébergent de minuscules escargots...) et les sécher soigneusement. Ôter les pistils et les tiges*. Réserver à plat.

Mettre la farine dans un saladier. Au milieu, ajouter les jaunes d'oeufs, 1 pincée de sel, 1 pincée de poivre et 1 cuillère à café d'huile d'olive. Mélanger au fouet tout en ajoutant le lait en fil. Incorporer rapidement les blancs d'oeufs montés en neige. Ajouter le persil haché et mélanger.

Faire chauffer de l'huile d'olive dans une grande poêle.

Tremper les fleurs dans la pâte à beignets et les frire dans l'huile d'olive bien chaude (pas trop à chaque fois; les fleurs ne doivent pas se toucher), des deux côtés, jusqu'à obtenir une belle couleur dorée. Égoutter soigneusement sur du papier absorbant.

Servir les beignets tièdes, avec éventuellement de la sauce tomate.

* Au Timor Oriental (Asie du Sud-Est), les tiges des courges sont également récupérées, coupées en petits morceaux et sautées. C'est excellent!

27 commentaires:

  1. Les animaux te pardonnent et puis tu nous régales..MERCI

    RépondreSupprimer
  2. Que tu as eu bien fait, coquine !!!!!
    héhé !!!!
    Bizesss
    Isabelle

    RépondreSupprimer
  3. J'aurais fait comme toi, il n'y a pas de amison en ruine près de chez moi. Tant pis.

    RépondreSupprimer
  4. Tu as bien raison, quel dommage de laisser passer une occasion pareille!
    Un tel délice ne se refuse pas!

    RépondreSupprimer
  5. Sabe, nós tínhamos uma quinta no Douro {vendêmo-la este ano} em que havia abóboras a dar com um pau, mas só em França conheci e comi as flores. Neste caso era pura ignorância, porque o negócio era o Porto e não os legumes.

    RépondreSupprimer
  6. Les beignets de fleurs de courge... quel régal! Impossible d'en trouver à Paris alors je reve devant mon écran!

    RépondreSupprimer
  7. et bien moi je ne suis pas prête à tomber sur un potager à l'abandon ici... :(

    RépondreSupprimer
  8. Quelle chance d'avoir pu trouver des fleurs de courge ! Je rêve de manger tes beignets !

    RépondreSupprimer
  9. Tu sais que c'est hors de prix en France les fleurs de courges. La chance!

    RépondreSupprimer
  10. je n'ai jamais goûté ni les fleurs de courge ni les fleurs de courgettes... et ça m'intrigue !! tu m'en donnerais un bout que j'essaie ??!!
    ;-)

    RépondreSupprimer
  11. j'en suis folle ! moi je les chipe a mes beaux parents :)

    RépondreSupprimer
  12. D'abord un grand merci pour ton commentaire sur mon blog !!! Je connaissais le tien depuis peu.. mais pas laisser bcp de commentaire je dois dire... oups ;-)

    Et un immense bravo pour tes recettes de souris ;-) Tout simplement génial

    Les fleurs de courgettes, c'est le rafinement ultime....pas toujours facile à trouver...

    Bravo et à bientôt

    Amitiés gourmandes
    Claude

    RépondreSupprimer
  13. je ne connaissais pas les fleurs de courge et quelle riche idée que de les faire en beignets! je vais guetter à présent pour voir si j'en trouve!

    RépondreSupprimer
  14. Un jour, ma femme m'a envoyé cueillir du lilas dans une baraque tellement abandonnée, que le dernier habitant devait être un copain d'école de Charlemagne. Fuite éperdue quelques minutes après, devant une dame furieuse, je me serais bien excusé/dédommagé, mais il y avait aussi un gros chien, à dents de sabre...

    Mais bon, pour des fleurs de courge ou courgettes en beignet (ou farcies!), je serais prêt à recommencer!

    RépondreSupprimer
  15. Tu me donnes envie de planter des courgettes rien que pour avoir des fleurs!

    RépondreSupprimer
  16. C'est succulent les fleurs de courge(tte) ; j'en fais en beignets farcies au brocciu ou à la mozzarella au basilic, ou aussi farcies crues, c'est tout aussi succulent ; à Lyon, on en trouve facilement qu marché Saint-Antoine, mais c'est moins poétique que ta cueillette ! ;)

    RépondreSupprimer
  17. Tu as bien fait ;o)
    Que ça doit être bon !

    RépondreSupprimer
  18. des fleurs de courgette, j'en ai encore jamais gouté !

    RépondreSupprimer
  19. Tu aurais eu tort de ne pas en profiter :)

    RépondreSupprimer
  20. je n'ai jamais vu de fleurs de courge chez mon primeur mais si j'en vois, je saurais quoi en faire ! Ouf ;-))

    RépondreSupprimer
  21. les fleurs de courgettes me rappellent plein de souvenirs! j'adorais en manger, masi ici en Alsace on n'en trouve pas facilement, c'est bien dommage!

    RépondreSupprimer
  22. Ouhhh, qu'elle est vilaine de piquer le manger des mignons 'tites lapinous!! En voyant la fleur en beignet, je te comprends... Je n'en ai jamais goûté, mais ça a l'iar délicieusement croustillant!

    RépondreSupprimer
  23. Ça a l'air extrêmement bon!! Je ne connais pas encore, mais...

    RépondreSupprimer
  24. c'est la même recette que sur les sites niçois !
    j'en ai ramené de ventimiglia où nous allons faire le marché quelque fois
    j'ai aussi 1kg de nèfles :)

    RépondreSupprimer
  25. Merci pour la recette, c'est excellent

    RépondreSupprimer
  26. Ils sont sublimes, j'en ail'eau à la bouche!

    RépondreSupprimer

Mettez votre grain de sel !