5 juillet 2007

Steaks de thon marinière



Encore du thon...! Toujours pêché à la ligne au large des Açores, mais frais, cette fois-ci, avec une recette portugaise classique trouvée dans le fameux Livre de Pantagruel. Rien à redire: un plat simple, savoureux et plein de soleil, parfait pour être dégusté à l'ombre des oliviers, lorsque les cigales s'égosillent, comme c'est le cas en ce moment au Portugal (29ºC dès 10h00 du matin)...

Ingrédients pour 4 personnes

- 750 g de steaks de thon frais
- 1 gros oignon coupé en fines rondelles
- 1 blanc de poireau coupé en fines rondelles
- 1 gousse d'ail finement hachée
- 5 tomates mûres sans peau ni graines
- 2 dl de vin blanc sec
- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 2 cuillères à soupe de beurre
- sel & poivre noir fraîchement moulu
- farine
- 1 petit bouquet de persil plat

Préparation

Saupoudrer les steaks de thon avec un peu de gros sel et laisser reposer au frais pendant 1 heure. Sécher les steaks de thon à l'aide de papier absorbant et les fariner légèrement.

Chauffer le beurre avec l'huile d'olive dans une cocotte en terre cuite vernissée (ou en fonte). Ajouter le thon et faire légèrement dorer des deux côtés à feu doux.

Ajouter l'ail haché, les rondelles d'oignon, le poireau et les tomates préalablement coupées en petits morceaux. Arroser avec le vin blanc. Saler et poivrer.

Couvrir et laisser cuire à feu doux, en secouant la cocotte de temps en temps afin que le poisson ne colle pas au fond et pour bien répartir la chaleur. Cuire jusqu'à ce que les steaks de thon soient bien cuits et moelleux, mais sans que la chair de ceux-ci ne s'émiette.

Retirer les steaks de thon de la cocotte à l'aide d'une écumoire et les dresser dans un plat de service chauffé. Couvrir avec la sauce de cuisson aux légumes et saupoudrer abondamment avec le persil haché.

Accompagner avec des pommes de terre cuites à la vapeur ou à l'eau et arrosées d'un filet d'huile d'olive. Servir sans attendre.

13 commentaires:

  1. J'adore ces recettes portugaises pour thon et morue, c'est à le fois beau, bon, perfumé et coloré...

    RépondreSupprimer
  2. J'ai un mauvais souvenirs des steacks de thons bien cuits et secs....cependant comme je ne dois pas mager de poisson peu cuit en ce moment je testerais bien ta version!

    RépondreSupprimer
  3. brigitounette05/07/2007 11:44

    Viendrai bien dîner moi sous les oliviers en ecoutant les tss, tss, tss des petites bestioles volantes :-)

    RépondreSupprimer
  4. Maya: je peux t'assurer que ces steaks de thon sont bien moelleux grace à la sauce. Absolument pas secs! Moi non plus, je ne peux pas manger de protéines animales crues ou juste mi-cuites...

    RépondreSupprimer
  5. Ah le chant des cigales! Tu me fais rêver! Bon je me console avec ce steak de thon à défaut des cigales! ;-))

    RépondreSupprimer
  6. Para mim sem manteiga e pic-nic debaixo das oliveiras do jardim público {não ia invadir a vizinhança, não é verdade?} mesmo ao lado.

    RépondreSupprimer
  7. Me encanta esta receta... la voy a hacer este fim de semana !!

    delicioso!!

    RépondreSupprimer
  8. Ton steak de thon avec ces petits légumes doit être bien bon.
    Bisous, Doria

    RépondreSupprimer
  9. Encore du thon dis tu ? Mais c'est si bon. Une bonne facon de me faire manger du poisson

    RépondreSupprimer
  10. Bon la recette, rien à redire, en plus j'adore le thon, non, le truc qui va pas, c'est ce petit commentaire désobligeant sur la météo du Portugal ! Quand tu nous dis qu'il fait 29 chez toi, tu ne penses pas à ceux qui vivent dans le grand Nord, là où le 5 juillet il fait 12 degrés, et c'est pas des fahrenheit !!!!Bon sans rancune, mais que ça ne se reproduise pas ;)

    RépondreSupprimer
  11. Ah cette photo, ce qu'elle me donne faim ! Je fonds, argh ce persil !

    RépondreSupprimer
  12. Bon je ne vais pas écrire "le thon, c'est bon" pourtant c'est vrai, j'aime beaucoup ce poisson et cette recette à l'air délicieuse!

    RépondreSupprimer
  13. C'est délicieux le thon et apprêté comme ça, vive la canicule!

    RépondreSupprimer

Mettez votre grain de sel !