15 décembre 2008

Entremet au lait concentré et au caramel



Ce flan simplissime est consensuel au Brésil comme au Portugal, et même globalement dans tous les pays lusophones, de l'Angola au territoire de Macao. On trouve le "pudim de leite" sur bon nombre de tables portugaises, le dimanche ou les jours de fête, accompagné d'une ribambelle d'autres desserts traditionnels. Sa légèreté - trompeuse - et sa fraîcheur en font un dessert parfait pour clôturer un repas copieux. De plus, il est inratable et d'une simplicité déconcertante à préparer...

Ingrédients pour 12 personnes

- 2 petites boîtes de lait concentré sucré (environ 790 g)
- 2 petites boîtes de lait (utiliser la boîte vide du lait concentré comme mesure)
- 8 oeufs

Caramel

- 2 tasses* de sucre
- 2 tasses d'eau

* 1 tasse à thé = 1 pot de yaourt (1 cup = 250 ml)

Préparation

Préchauffer le four à 180ºC. Préparer un bain-marie en plaçant un récipient avec de l'eau dans le four pendant que celui-ci chauffe.

Préparer le caramel: mettre le sucre et l'eau dans une casserole. Faire chauffer en remuant jusqu'à obtention d'un sirop bien ambré.

Verser le caramel dans un moule rond à cheminée de 30 cm de diamètre. Faire tourner le moule sur lui-même afin que ses parois internes soient uniformément enduites de caramel. Réserver.

Mettre le lait concentré, le lait et les oeufs dans le bol d'un blender ou d'un mixeur. Mixer pendant 3 minutes à grande vitesse.

Transférer la préparation dans le moule et couvrir avec une feuille d'aluminium alimentaire. Placer le moule dans le bain-marie et laisser cuire pendant 1h30, à 180ºC. Eliminer l'aluminium 30 minutes avant la fin de cuisson.

Retirer le flan du four et le laisser refroidir. Réserver pendant au moins 2 heures au réfrigérateur avant de démouler en plaçant une grande assiette sur le dessus du moule et en retournant celui-ci d'un mouvement rapide. Servir le flan bien frais.

13 commentaires:

  1. Delicioso!!!!!
    Un saludo, Begoña

    RépondreSupprimer
  2. Quelle couleur... je me sens propulsée dans ma cuisine... Tu as encore le temps de cuisiner malgré la date du déménagement qui approche vraiment à grands pas?
    Bises.

    RépondreSupprimer
  3. Chère Mamina,

    Mes placards et mon frigo commencent vraiment à se vider. Mais finalement, oui, je cuisine. Comme l'essentiel est parti dans le container et se trouve déjà sur place, il me reste finalement peu de choses à faire avant de partir, maintenant. Là, on s'occupe essentiellement de nos petites bêtes qui partent sur le même vol que nous, vendredi.

    Mais je pense que cuisine et blogs fermeront pendant quelques jours à partir de mercredi.

    Baci.

    RépondreSupprimer
  4. eu gosto muito :-)
    hier nous avons acheté le guide du Portugal avec un encart sur tes îles, dis donc la nature pour toi toute seule, le bonheur pur, veinarde

    RépondreSupprimer
  5. ça m'a l'air délicieux mais trop sucré pour moi dommage...mais ta photo est superbe elle donne vraiment envie ,je ne savais pas que tu déménageais ,je te souhaite bon courage et bonne chance pour ce nouveau départ !@ +

    RépondreSupprimer
  6. Qu'il est beau! Un pur délice!

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  7. super ! je copie la recette pour la tester très prochainement. Merci.
    Véronique
    et bon déménagement!

    RépondreSupprimer
  8. Numa das nossas típicas formas de pudim, também deve ser possível, não?

    RépondreSupprimer
  9. Sim, Malu. Acho que deve igualmente servir uma forma de pudim. Eu usei uma de bolo, daquelas de alumínio.

    Beijinhos.

    RépondreSupprimer
  10. Saveurs Sucrées Salées16/12/2008 16:22

    Ca y est il est fait et il repose au frais depuis 1h. Ce soir tu seras avec nous au moment du dessert...Bonne route vers les iles et à très bientôt.

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Elvira,
    J'ai fait ta recette mais je n'ai pas réussi à obtenir la belle couleur caramel du tient. Quelle type de sucre as-tu utilisé pour le caramel? Avec du sucre blanc (sucre cristallisé) mon caramel était plutôt pâle. Malgré tout c'était délicieux! Sophie

    RépondreSupprimer

Mettez votre grain de sel !