8 juillet 2008

Les Européennes du Goût - Aurillac 2008



Aurillac est une ravissante ville du Cantal posée au bord de la Jordanne. Rien que pour la connaître, ça vaut le coup de parcourir 1400 km depuis le Portugal, non...?



Et depuis maintenant quatre ans, gourmets et gourmands ont une raison supplémentaire de s'y rendre: le festival gastronomique et culturel des Europénnes du Goût qui se déroule en plein centre ville, au bord de la rivière, justement...



Débats autour de l'art culinaire, cours de cuisine, démonstrations faites par les plus grands chefs de l'actualité comme William Ledeuil, dégustations, animations, concerts, shopping gourmet, etc., les Européennes du Goûts sont devenues une référence incontournable.



Des exposants triés sur le volet nous y présentent les meilleurs produits artisanaux de France et d'ailleurs. Fromages, foie gras, charcuteries, vins, épices... J'ai craqué sur bien des stands, et si ce n'était les deux jours du voyage de retour et l'espace limité de la voiture, j'aurais tout dévalisé...! Je ne manquerai pas de vous faire découvrir mes trouvailles gourmandes dans de futurs billets.



Les Européennes du Goût, ce sont aussi des bloggeurs invités qui mettent la main à la pâte... Entre autres, Stéphane, Sigrid, Claude-Olivier et moi-même étions de la partie. Me voici confrontée au chef Jérôme Cazanave dans un "duel" des plus amicaux. Eric Roux et un orchestre - que l'on ne voit pas sur la photo - comptaient les points dans la bonne humeur générale...



Jérôme Cazanave et moi avons fini dans les temps qui nous étaient impartis. Lui, ses soufflés au fromage, et moi mes queijadas de Sintra... Cuisiner devant un public, c'est autre chose que d'être seule dans sa cuisine. Mais j'ai aimé l'expérience et m'en suis pas mal sortie, malgré le stress. Il faut dire que Jérôme Cazanave et Eric Roux ont tout fait pour que je me sente à l'aise. Je les en remercie. :-)



Le samedi soir, nous avons eu l'honneur d'être conviés à un apéritif dînatoire spécial bloggeurs où Jérôme Cazanave - mon "adversaire", nous avait concocté de délicieuses choses...



Et dès 9h00, le lendemain, je me rendais à un Atelier du Goût animé par Patrick Chazallet et Ségolène Lefèvre sur le thème de l'allaiton, un agneau de lait aveyronnais.



Sous l'oeil attentif de Ségolène, le talentueux chef Hervé Busset avait décliné l'allaiton en trois versions, de la plus cuite à la plus crue, toutes meilleures les unes que les autres, avec leurs arômes délicats d'herbes de la montagne...



Ici les rillettes d'allaiton, qui ont été suivies d'un Mac Allaiton - um hamburger raffiné à l'agneau, puis d'un carpaccio. Chaque plat devait être dégusté avec un vin choisi par Patrick Chazallet selon des critères quasi-scientifiques. J'ai beaucoup appris à Aurillac, en plus de m'y amuser.



Aux alentours de 11h00, tour de marché pour trouver les produits qui allaient servir à ma démonstration de recettes portugaises rapides. C'est ainsi que j'ai fait la connaissance de José et Véronique da Fonseca, qui animaient l'un des stands où les produits portugais étaient à l'honneur.



José - ici avec son père spécialement venu du Portugal - est un jeune homme installé à Aurillac, passionné par le Portugal et ses produits. Sa spécialité..? Les vins du Douro et l'exceptionnelle huile d'olive de Trás-os-Montes, dont il parle comme personne, parfois même en chinois (si, si!). Cliquez donc ici pour voir...



J'ai aussi eu le plaisir de rencontrer le sympathique Luís Cristino qui vendait des chouriços de toutes sortes et formats, des fromages et autres excellents produits portugais AOC - tous biologiques - comme du miel de Trás-os-Montes aux fruits secs, des tapenades, de la pâte de coings, du pain de maïs, etc.



Une fois mon panier agrémenté d'une bouteille de cognac destinée à faire flamber les chouriços fournis par Luís, je me suis rendue sur une cuisine en plein air où j'ai préparé des petiscos (tapas) devant le public. Chouriços flambés, tartines de pain de maïs gratinées au fromage de serra et au chèvre portugais de Mirandela, agrémentées de miels, de chutneys tahitiens ou de tapenade noire, le tout servi avec du vin - verde et rosé - choisi chez José, mais aussi du cognac-tonic... Zen et pro, la délicieuse Emilie - à gauche - me donnait un coup de main et animait cette sorte d'apéritif convivial qui se déroulait parmi les exposants, au coeur du festival...



Tout a passé beaucoup trop vite et je n'ai pas fait ni même vu la moitié des choses que j'aurais voulues, sur le festival. Pendant que, le dimanche soir, Les Européennes se vidaient mélancoliquement de leurs derniers visiteurs, João et moi sommes allés visiter le magnifique village médiéval de Conques (Aveyron) sur les conseils de Patrick et Ségolène.



Une belle façon de dire au revoir à l'Auvergne, qui nous a si bien accueillis, en buvant un dernier verre, les yeux perdus sur le vert de montagnes aux courbes douces...



Outre toutes celles que j'ai déjà citées plus haut, j'ai eu le bonheur de rencontrer des personnes formidables, à Aurillac. Je voudrais ici laisser un salut tout particulier aux charmantes Irisa, Esther et Dominique... Et un autre à Lucille Escourrou de Cuisine TV. Et encore un à Didier Petit.



... Et remercier chaleureusement Benjamin Piccoli, tête de l'organisation des Européennes du Goût et âme de ce beau festival. Et puis aussi faire un énorme bisou à Mamina et à Gracianne - qui n'ont pas pu venir à Aurillac, mais ont été de mon voyage chacune à sa manière...



À l'année prochaine, Aurillac...? Je ferai tout mon posssible pour revenir, sans aucun doute.

Plus sur les Européennes du Goût 2008 ici :
Cuisine et Couleurs / 1001 Recettes / ILACA - Cuisiner en Auvergne / Il Cavoletto di Bruxelles / Un p'tit creux ? / Cuisine Plurielle

Un remerciement et un "abraço" tout spécial aux exposants qui m'ont gentiment "sponsorisée" lors de mes démonstrations:

José da Fonseca - Ruby & Olive (portos, huile d'olive et vins du Douro)
14, avenue du Garric - 15000 Aurillac. Contacts: 06 13 88 53 24/ 04 71 48 71 52 / rubyetolive@hotmail.fr

Luís Cristino - Produits AOC du Portugal
Contacts: 06 26 72 61 12 / luiscristino@gmail.com

Jean-Yves Varagnac - Gie Athanor (cognacs)
Les Inchauds - 16140 Charme
Contact: 05 45 39 04 66

13 commentaires:

  1. Comme tu as bien raconté les choses !! je sens tout le plaisir que tu as eu à être là !! et ce sera magnifique de t'y revoir !
    Je crois que nombre de blogueurs vont faire leur possible pour en être aussi après ton reportage !
    Je t'embrasse !

    RépondreSupprimer
  2. Ah, il me tardait de voir ton reportage. Quelles magnifiques photos des montagnes tu as faites. Rien que pour le paysage, ca semble valoir les 1400 kms en effet.

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ce reportage et cette balade virtuelle! J'aurais tant aimé y être!

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  4. Que de bons souvenirs....encore une fois, ce fut un plaisir de faire ta connaissance! alors à la prochaine (édition ?!? ;-) biz

    RépondreSupprimer
  5. J'ai regrétté de ne pas pouvoir y aller, j'avais très envie, merci pour les photos-lot de consolation !

    RépondreSupprimer
  6. Bien joli reportage qui donne envie d'y aller
    L'an prochain ? pourquoi pas :-)

    RépondreSupprimer
  7. j'ai pris beaucoup de plaisir à te lire.
    Merci.

    RépondreSupprimer
  8. oups j'ai envoyé trop vite c'était lavande!

    RépondreSupprimer
  9. Adorei a foto-reportagem da estadia. Finalmente pude ver a tua aventura.

    RépondreSupprimer
  10. trés interessant, c'est vraiment une région magnifique et authentique.
    en + c'est sympa de parler aussi un peu de ma région avec un bon Cognac !

    RépondreSupprimer
  11. Tu es une formidable ambassadrice du
    Portugal. J'aurai bien aimé goûter tes
    petiscos avec un bon vin du Douro !!
    Très beau reportage et très belles photos.
    Bises

    RépondreSupprimer
  12. Clémentine09/07/2008 20:18

    J'étais moi aussi présente aux Européennes du Goût cette année : c'est moi qui vous ai posée une question dans le bus pour Cuisine TV ;)
    J'ai pris quelques photos lors de votre atelier-dégustation. Si vous voulez, je peux vous les faire parvenir. Elles sont loin d'être aussi belles que les vôtres mais ça reste un souvenir de plus!
    Dites-moi comment faire pour vous les envoyer.
    Et encore MERCI pour cet atelier!

    RépondreSupprimer
  13. Chère Clémentine, je me souviens très bien de vous! :-)

    C'est un plaisir de vous lire.

    J'accepte votre proposition et vous remercie de cette gentille attention. Vous trouverez mon e-mail dans la partie index de mon blog, à droite et en haut.

    Merci d'être venue me rendre visite. À Aurillac et ici, sur mon blog.

    RépondreSupprimer

Mettez votre grain de sel !