9 mars 2006

Cuisinière tyrannique

Il faut que je vous raconte un truc marrant arrivé dernièrement par chez moi... L'autre jour, une femme d'un village voisin, cuisinière de profession (et excellente cuisinière, du reste), a raconté à ma grand-mère pourquoi elle avait volontairement quitté son précédent emploi dans un établissement que je fréquente souvent. La dame était offusquée que sa patronne, Madame L., ne l'autorise pas à prendre son repas à l'heure du déjeuner, sous le fallacieux prétexte qu'à cette heure-là, il y avait trop de travail! Et elle disait en roulant des yeux: "Vous vous rendez compte, Madame Josefina? Ne pas manger à une heure décente? Il y a de quoi perturber franchement mon horloge biologique!"

Le monde à l'envers! C'est vrai, ça, quoi, qu'est-ce que c'est que cette patronne tyrannique qui vous impose de telles horreurs anti-syndicales, juste parce que le restaurant est toujours plein à l'heure du déjeuner?! J'imagine la scène d'ici:

Patronne : Excusez-moi, Teresa, mais les clients de la table 2 attendent leur gratin de morue depuis plus d'une heure, et ils commencent à s'impatienter...

Cuisinière : Ben, ils attendront, quoi! J'ai pas encore pris mon dessert. Et puis vous, sur un autre ton ou je vous laisse plantée là avec vos cinquante clients...

Patronne : Euh... Excusez-moi, Teresa... Vous voulez un petit café, je vous l'apporte...? Mais bon, si vous avez cinq minutes, après le café, auriez-vous l'amabilité de mettre la morue à dessaler, quand même...?

Cuisinière : Serré, le café, hein! Pas comme hier... Et vous m'apporterez un dijo, avec...!

Et le pire, c'est que maintenant, dans tout le coin, c'est la patronne qui est mal vue. Quant à la cuisinière, elle a retrouvé du travail. Mais pour combien de temps...?

7 commentaires:

  1. Ahaha ! J'adore !!
    Ne lui dit pas qu'à la creche, je mange en même temps que les enfants ! :p

    RépondreSupprimer
  2. très drôle!C'est le monde à l'envers!

    RépondreSupprimer
  3. Tout à fait authentique, Salwa! Je connais la patronne. Et c'est à ma grand-mère que la cuisinière s'est confiée! :-))

    RépondreSupprimer
  4. Très savoureuse, cette petite histoire...

    RépondreSupprimer
  5. C'est comme moi, si je suis en ligne avec un client, je lui raccroche au nez à 17H15 pétantes. Ben quoi, c'est l'heure officielle de la fermeture du bureau !!!

    Nann, je ne l'ai jamais fait mais je trouve ton anecdocte tellement cocasse et incroyable !!!

    RépondreSupprimer

Mettez votre grain de sel !