3 octobre 2005

Sopa espanhola



Contrairement à ce que son nom pourrait évoquer, ce plat rustique - mi-soupe mi-panade - est originaire de la région de Trás-os-Montes, une région du nord du Portugal faisant frontière avec la Galice. C'est Cathy, du blog Portugal & ses douceurs, qui me l'a gentiment envoyée et j'en profite pour la remercier de ce régal très terroir.

Ingrédients pour 4 personnes

- 1/2 pain de campagne rassis
- 2 gros oignons coupés en rondelles
- 2 gousses d'ail tranchées*
- 4 oeufs
- 2 tranches de morue dessalée
- piment doux moulu (ou paprika doux)
- huile d'olive

Préparation

Faire pocher la morue. Égoutter. Ôter la peau et les arêtes. Effiler la chair et réserver.

Faire dorer les rondelles d'oignon et les tranches d'ail dans 4 cuillères à soupe d'huile d'olive, à feu doux.

Couper le pain en tranches et le tasser dans un grand saladier.

Porter de l'eau à ébullition avec un peu de sel et un filet d'huile d'olive. Verser sur le pain, jusqu'à au moins 3/4. Laisser reposer pendant 5-10 minutes pour que le pain s'imbibe et gonfle.

Couvrir le pain avec le mélange chaud d'huile d'olive et de rondelles d'oignon. Saupoudrer avec un peu de piment doux. Ajouter la morue effilée.

Transférer la préparation dans une casserole et faire chauffer à feu doux. Casser les oeufs** dessus et attendre qu'ils soient pochés. Servir aussitôt.

* L'ail est un ajout personnel
** Dans la recette originale, on ajoute des rondelles d'oeuf dur. Les oeufs pochés sont également une touche personnelle.

5 commentaires:

  1. Quand on lit la liste des ingrédients et la recette, on se dit que ce doit être super bon.

    RépondreSupprimer
  2. merci!!!!

    alors tu as trouvé ça comment?

    ma mère préfère mettre des oeufs dure, mais on fait comme on aime...!

    juste pour te faire plaisir, c'est un plat qui pourrait se manger ces temps ci en france...chez moi il fait 12°c aujourd'hui...

    merci encore

    RépondreSupprimer
  3. Tu bégaies aujourd'hui ou bien il faut mettre deux fois deux tranches de morue déssalées ?!!!

    Hum, je sens que cette belle sopa arrivera un jour dans notre assiette.

    RépondreSupprimer
  4. j'aime bien ça, Cathy. On fait un peu la même chose dans le Ribatejo. Sauf qu'on appelle ça "migas de bacalhau".

    RépondreSupprimer

Mettez votre grain de sel !