18 janvier 2007

Pommes de terre au Mont D'Or

João est né à Besançon. En bon franc-comtois, il a été élevé à la cancoillotte, au comté et au Mont D'Or, ce délicieux fromage crémeux au lait de vache présenté dans une jolie boîte en sapin. Parfois, il a la nostalgie de ces produits. Alors, il va se balader sur le blog d'Emilie... Suite à un commentaire de ma tendre moitié laissé chez sa charmante "payse", le Père Noël, déguisé en Patrick Chazallet - ou l'inverse - a gentiment fait parvenir un excellent Mont D'Or artisanal tout droit dans notre boîte aux lettres portugaise. La sacoche du facteur devait embaumer... Merci du fond du coeur, cher Patrick! Cette blogosphère culinaire est merveilleuse, parfois...



Vous savez sans doute comment on mange ce fromage, le plus souvent...? On pratique un trou assez large dans la crôute, puis on y glisse une gousse d'ail épluchée et un peu de vin blanc du Jura. Ensuite, on place le Mont D'Or au four préchauffé, dans sa boîte, jusqu'à ce que le fromage devienne liquide. On amène le Mont D'Or à table dans sa boîte et on le déguste bien coulant sur des pommes de terre cuites à l'eau.



Avec, on mange des saucisses fraîches - Montbéliard ou Morteau - cuites à l'eau pendant une vingtaine de minutes (on ne doit pas percer la peau de ces saucisses avant cuisson) et coupées en rondelles. Comme nous n'avions pas ces saucisses bien difficiles à trouver hors de l'Hexagone, nous les avons remplacées avec panache par la crème de la crème des saucisses fraîches portugaises: un chouriço de Barrancos (Alentejo) à base de viande de porc noir alentejan et un chourição de Seia (Beira Alta), cuits exactement selon le même procédé.



Un délice ! Pour plus de détails et d'explications sur ce plat typiquement franc-comtois, je vous recommande chaudement de cliquer ici, chez Emilie, THE spécialiste.



PS : et là, juste por rigoler, sur la photo ci-dessus, c'est de la vraie saucisse de Montbéliard, mais avec du fromage portugais crémeux de Serra da Estrela... On a un peu de mal à réunir tous les ingrédients ensemble en temps voulu... ;-D

30 commentaires:

  1. Ah, ca si c'est pas du bonheur pûr, je ne sais pas ce que c'est !!!!

    Amitiés
    Claude

    RépondreSupprimer
  2. j'adore le mont d'or, mais je connaissais pas cette facon de le deguster !! eh eh je note, je ne vais pas tarder a essayer ;o)

    RépondreSupprimer
  3. J'ai seulement découvert le mont d'or cet hiver (la honte!) mais je comprends déjà pourquoi cette recette doit être irrésistible...

    RépondreSupprimer
  4. Ah les bons plats qui nous réchauffent l'hiver....Même si ici, cet hiver, il fait bien doux!
    Si tu as besoin / envie de produits français que tu ne troyuves pas facilement, fais moi signe!

    RépondreSupprimer
  5. Que veux-tu, je n'ai pas pu résister au cri de désespoir de Joao. Quant à la sacoche du facteur, ils ont du la changer, vu le temps que le colis a mis pour arriver.

    RépondreSupprimer
  6. C'est absolument inhumain !! mais comme ça doit être bon !!!
    Miammm, c'est malin, je bave devant l'écran !
    Bises
    Isabelle

    RépondreSupprimer
  7. J'ai goûté une seule fois mais j'ai adoré le mont d'or ! Par contre tes saucisses on doit en trouver qu'au portugal !

    RépondreSupprimer
  8. Moi aussi je suis accro au Mont d'Or et à sa boite chaude! Je salive souvent devant la cuisine d'Emilie!

    RépondreSupprimer
  9. Beaucoup trop gourmand ce truc là. Il ne faut pas me montrer des choses pareilles.

    RépondreSupprimer
  10. Mais ça va pas non?Comment respecter mes bonnes résolutions avec ce genre de recette et de photos!!!????

    RépondreSupprimer
  11. Miammm! Et tu as même réussi à prendre une photo! Parce que quand j'ai préparé un mont d'or au four de cette façon, il était tellement appétissant qu'il a été dévoré jusqu'à la dernière goutte, avant même que j'aie pensé à le prendre en photo... Zut je vais devoir en refaire ;)

    RépondreSupprimer
  12. Ah, ça me fait penser à mes dernières vacances à Métabief. Je découvrais la région ainsi que le mont-d'or (et le morbier aussi miam!!!)... Ah, les vacances à la montagne!!!
    Tjrs est-il que tu me mets l'eau à la bouche avec ta recette!!!
    Bizzz,
    Alexandra

    RépondreSupprimer
  13. Tu sais sur quoi tu me fais baver ??? La photo de ton choriço !!!! Si tu savais. Je sais que le tien est portugais mais s'il est aussi bon que le vrai espagnol que l' on ne trouve pas en France car le gout des francais est éloigné de l' espagnol.....ce doit être canon ta recette avec tout ca

    RépondreSupprimer
  14. Super cadeau en effet!bon il faut dire que toi tu as les pastéis ;-)
    mes filles adorent les patates au mont d'or aussi, moi je suis allergique, snifff!

    RépondreSupprimer
  15. Cocopassions: sans offense pour nos amis espagnols, je trouve le chouriço meilleur que le chorizo. En effet, il est beaucoup moins gras et n'est pas aussi "haché" à l'intérieur car on le confectionne avec des vrais morceaux de bonne viande et pas seulement les rebuts pas présentables et les bouts de gras. Pour cette dernière raison aussi, on n'y met pas de piment, car on n'a pas besoin d'en masquer le goût. Pour le reste, l'assaisonnement est sensiblement le même (paprika, vin blanc, ail...).

    RépondreSupprimer
  16. J'en ai l'eau à la bouche !

    RépondreSupprimer
  17. Oh !
    Mon !
    Dieu !
    Très sympa le père-noël !
    patate saucisse fromage ou 3 petits noms pas du tout à la hauteur de la qualité de ces excellents produits...
    Tu as beaucoup de chance !

    RépondreSupprimer
  18. Terrible cette façon de manger du Mont d'Or... mais, si on oublie les calories, c'est excellent!

    RépondreSupprimer
  19. OOOOO LA, si tu me prends parles sentiments...... du Mont d'or, j'adoore et avec des pommes de terre , hummmmm impossible de résister surtout lorsqu'on voit les photos.

    RépondreSupprimer
  20. tu nous combles comme d'habitude

    RépondreSupprimer
  21. Que du bonheur ce fromage, comme tous ceux de la Franche-Comté d'ailleurs... Le Montd'or, je le fais carrément chauffer dans la cheminée, en protégeant juste le fond de la boîte de deux épaisseurs d'alu. Je vais à B'sançon bientôt, si je peux faire plaisir à Joao?

    RépondreSupprimer
  22. ò Elvira! Fez-me recuar quase 30 anos a um jantar divinal no Locle, na Suíça, não muito longe de Besançon.

    RépondreSupprimer
  23. Ahhhhhhhhhh le Mont d'Or, quel bonheur !! C'est la meilleure période de la saison des Mont d'Or, en plein milieu, ils sont encore plus faits et c'est terrrible. Et dire que j'en avais promis un à Joao, j'ai honte, je suis une catastrophe ambulante à n'avoir toujours pas envoyer le colis promis... Pas taper Joao pas taper.... Heureusement que Monsieur Chazallet est là. Va falloir que je répare mon oubli moa.
    BiZOo à vous 2.

    RépondreSupprimer
  24. Ca c'est de la fusion food comme j'aime. Gourmands va! Et si en plus Patrick se deguise en Pere Noel, c'est pas fini.

    RépondreSupprimer
  25. @Emilie25:
    On n'a pas toujours le temps de penser à tout; je compte vivre encore un demi siècle, on trouvera bien un moment pour manger un bon Mont d'Or.

    Joao

    RépondreSupprimer
  26. Je crois pouvoir dire sans hésiter que le Mont-d'or est mon fromage préféré (même si j'aime tous les autres, beaucoup, à la folie...)
    Alors, avec des pommes de terre, je n'ose pas imaginer l'effet que ça va me faire ;-)

    RépondreSupprimer
  27. Un vrai plat hivernal pour notre climat québécois...Dommage qu'ici, le Mont-d'or soit inabordable ($$$) mais quel délice quand j'ai l'occasion d'en manger en France chez mes parents!

    RépondreSupprimer
  28. moi qui ai déjà 5 kilos de trop , je fonds devant cette recette et je pars allègrement pour le 6 ème ! c'est hyper appétissant

    RépondreSupprimer
  29. Rien que le fait de lire "mont d'or" ça me fait fonre...

    RépondreSupprimer
  30. Nooonnnnn !!! Là je craque ! C'est vraiment trop tentant !

    RépondreSupprimer

Mettez votre grain de sel !