10 juillet 2006

Filet mignon de porc façon Beira Litoral



Après une belle et bonne semaine de travail à Lisbonne avec une très sympathique, fair play et professionnelle équipe du JT de TF1 - Fredérique, Didier et Jean-Luc, je vous embrasse bien fort au passage - je ne suis pas mécontente de retrouver mon homme, les cigales, la bonne odeur du figuier et mes fourneaux, bien que je n'ai guère cuisiné ce week-end pour cause de grosse fatigue. J'avais réalisé cette recette fondante et parfumée peu avant de partir sur les chapeaux de roue pour cause de victoire du Portugal sur l'Angleterre...

Ingrédients pour 4 personnes

- 2 filets mignons de porc
- 6 gousses d'ail épluchées
- gros sel de mer
- muscade
- 1 cuillère à dessert de paprika doux
- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
- 1 verre de vin blanc
- 3 cuillères à soupe de beurre
- 12 olives

Préparation

Préchauffer le four à 210ºC.

Piler les gousses d'ail avec un peu de gros sel, quelques copeaux de muscade et le paprika. Enduire uniformément la viande avec le mélange.

Verser l'huile d'olive dans un plat à four et rouler la viande dedans. Enfourner pendant 5 minutes environ et arroser avec le vin blanc.

Distribuer des petits morceaux de beurre à la surface de la viande et enfourner à 200ºC pendant 40-45 minutes. Arroser les filets mignons toutes les 10 minutes avec le jus de cuisson.

10 minutes avant la fin de cuisson, ajouter les olives.

Trancher la viande et dresser dans un plat de service, avec les olives. Napper avec la sauce et servir aussitôt, avec de la purée maison.

19 commentaires:

  1. ça fait plaisir de te retrouver ;)
    C'est toujours aussi appétissant;)

    RépondreSupprimer
  2. Bentornata! J'espère que ce plat succulent t'a remise d'aplomb. Quelque chose me dit que Remy va tout de suite l'adoper. Kat

    ps: par chance je n'aime que le rugby sinon la nuit dernière aurait été rude!

    RépondreSupprimer
  3. Contente de te retrouver.
    Belle recette.

    RépondreSupprimer
  4. Ah te voila! Ca fait plaisir. Jolie recette, elle me plait bien aussi. On a bien besoin d'un reconstituant, la France entiere a la gueule de bois.

    RépondreSupprimer
  5. Aucune raison d'avoir la gueule de bois. Ça n'est que du foot, quand même. Pas une affaire d'état. Il faut savoir perdre avec le même panache que lorsque l'on gagne. Hier, la "selecção" a été accueillie en triomphe pour son retour au Portugal. Et pourtant, on est arrivés qu'en demi-finales.

    RépondreSupprimer
  6. Archi contente de te retrouver Elvirinha !!!!
    Surtout avec un plat aussi sympa : on mange à quelle heure ?
    ;-))))))))
    Bizessss
    Isabelle La Zaza kahuboboàlatèt'toutlajourné

    RépondreSupprimer
  7. Recette à la réalisation très simple mais très efficace. Je retiens.

    RépondreSupprimer
  8. Ben, on a juste un peu trop bu trop tôt, c'est tout. C'est surtout pour Zidane qu'on est un peu tristes. J'étais tout à l'heure devant le Crillon quand ils ont salué du balcon, c'est juste en face de mon boulot, et je peux t'assurer que les gens qui étaient là leur ont fait un triomphe. Mais bon, on est d'accord, c'est rien que du foot.

    RépondreSupprimer
  9. J'ai vu un court reportage sur "les portugais et le foot" aux infos de TF1. Peut-être t'ai-je vue, ou y as-tu participé ?
    La 3ème marche du podium est une place convoitée ... bravo au Portugal de l'avoir décrochée.

    RépondreSupprimer
  10. Oups ... m'étais trompée dans mon adresse

    RépondreSupprimer
  11. Oui, Catherine. J'étais bien avec cette équipe de TF1, ces derniers jours. :-)

    RépondreSupprimer
  12. Cette recette est simple mais efficace! Très sympathique...

    RépondreSupprimer
  13. encore une très belle recette!

    RépondreSupprimer
  14. Ravie de te retrouver! tu ne dis pour qui ton coeur a balancé lors du fameux match Portugal France....... ;-)

    RépondreSupprimer
  15. Te voila de retour ! J'ai eu le plaisir de voir 2 reportages signés de ta main (preuve à l'appui ton nom à la fin du reportage).
    Et tu attaques fort dès ton retour avec cette recette, qui va encore se retrouver sur notre table.

    RépondreSupprimer
  16. Choupette: pour le Portugal, bien sûr! C'est normal, tu ne m'en voudras pas.

    Véro: voui, voui, la m'dame E. André du générique, c'était bien moi. Dingue, ça! Quelqu'un qui lit les génériques des reportages de TF1! ;-)) Et même que tu m'as peut-être vue, aussi, eh, eh...

    RépondreSupprimer
  17. Bom retorno à blogosfera, Elvira. Realmente, é importante saber perder. Nós brasileiros, estamos só um pouco irritados com a nossa seleção porque ela não levou esta Copa a sério, não jogou como sabe jogar; e o que é pior: não se importou com isso. Com o desempenho que a seleção demonstrou não merecíamos ganhar mesmo! Mas ficamos muito felizes de ver Portugal chegar às finais. Foi brilhante vencer a Alemanha.
    Bjs

    RépondreSupprimer
  18. Querida Gorete, aqui em Portugal, toda a gente estava a torcer para os Italianos. Os Portugueses não gostaram da maneira como as selecções de Portugal e do Brasil foram tratadas pela imprensa francesa.

    RépondreSupprimer
  19. bien sympa ce plat pour fêter la victoire!!!

    RépondreSupprimer

Mettez votre grain de sel !