25 janvier 2007

Poulet vapeur aux champignons noirs



C'est reparti pour un petit voyage culinaire en Chine...! Ce plat est léger et délicieux. La cuisson à la vapeur en exalte tous les délicats arômes...

Ingrédients pour 4 personnes

- 350 g de blancs de poulet sans peau ni os
- 1/2 cuillère à café de sucre
- 2 cuillères à soupe de sauce de soja
- 1 cuillère à café de vin de riz (ou de xérès sec)
- 2 cuillères à soupe de fécule de maïs (maïzena)
- 6 champignons noirs séchés (shiitake)
- 1 cuillère à soupe de gingembre coupé en fins bâtonnets
- sel & poivre
- quelques gouttes d'huile de sésame
- coriandre fraîche hachée

Préparation

Faire tremper les champignons séchés pendant 30 minutes dans de l'eau tiède.

Couper les blancs de poulet en petits morceaux. Disposer les morceaux dans un plat creux. Ajouter le vin de riz, le sucre, la sauce de soja et la fécule de maïs. Bien mélanger pour enrober les morceaux de poulet de marinade. Couvrir avec du film transparent et réserver au frais pendant 30 minutes.

Égoutter soigneusement les champignons et les sécher à l'aide de papier absorbant. Couper les champignons en lamelles, en ayant soin d'éliminer les pieds durs.

Disposer le poulet et sa marinade dans un récipient prévu pour la cuisson à la vapeur (paniers en bambou ou autre). Ajouter les lamelles de champignons et les bâtonnets de gingembre. Saler et poivrer légèrement. Asperger avec quelques gouttes d'huile de sésame.

Cuire à la vapeur, sur feu vif, pendant 25-30 minutes. Saupoudrer avec un peu de coriandre hachée avant de servir. Accompagner avec du riz.

15 commentaires:

  1. Tes allers et retours Chine-Portugal se font en fusée?
    Il y a un avion à TGV rien que pour toi...

    RépondreSupprimer
  2. Encore une bien belle et bonne recette !!!

    RépondreSupprimer
  3. A la lecture du titre je n'aurais pas pensé que c'était une de tes recettes!Mais dis-moi elvira, tu serais pas un peu douée pour toutes les cuisines ?

    RépondreSupprimer
  4. Tu vas trop vite, trop de recettes superbes, impossible à suivre...mon dieu...et en plus sur tous les continents !!! J'adore cette "flexibilité", tu es épatante !!! Bravo ;-)

    Amitiés
    Claude

    RépondreSupprimer
  5. je suis comme Claude olivier je n 'arrive plus à te suivre, ouf j ai récupérer "mon retard" et pour mon plus grand plaisir car j ai aussi des paniers à vapeur qui demandent qu'à servir...

    RépondreSupprimer
  6. Non mais sincerement, je me répète mais tu fais plus qu'honneur à l'asie

    RépondreSupprimer
  7. fais attention! Les décalages horaires à répétition c'est fatiqant ;-)

    RépondreSupprimer
  8. Oh ca c'est bon Elvira, j'en sens deja toutes les saveurs!

    RépondreSupprimer
  9. Encore une à mettre dans mes favoris; j'adore la cuisine asiatique et j'ai tout ce qu'il faut sous la main pour celle-là.

    RépondreSupprimer
  10. j'adore le poulet a la vapeur et toutes ces saveurs asiatiques....

    RépondreSupprimer
  11. Ainda ando à procura do grossista, mas deram-me a pista da Maia. Como tenho dificuldade de orientação nos subúrbios, acho que vou pôr o que me atura a tratar do assunto.

    RépondreSupprimer
  12. Vraiment, quand tu esz dans un trip asiatique, ce n'est pas qu'une façon de parler! C'est délicieux le poulet à la vapeur!

    RépondreSupprimer
  13. comme j'aime, crois-tu que je peux enlever la maïzena ?

    RépondreSupprimer
  14. alors là, je suis totalement conquise, j'ai lu la marche à suivre car j'ai un petit panier en bambou qui n'attend que ton poulet.. mais comment fais tu pour que la marinade ne s'échape pas du panier? mets tu une feuille de quelque chose, genre bananier?

    RépondreSupprimer

Mettez votre grain de sel !