18 juin 2007

Papos de Anjo de Trás-os-Montes



Merci pour vos contributions dans le cadre de Saveurs de nos Terroirs. Je découvre tous les jours des spécialités merveilleuses dont j'ignorais jusqu'à l'existence. D'ailleurs, devant un tel succès et certains d'entre vous me demandant un peu plus de temps, la date limite pour la publication des recettes est reportée au 30 juin 2007.


Trás-os-Montes - Photo : TrekEarth

Je prête aujourd'hui mon blog à Malou, que certains d'entre vous connaissent bien à travers les commentaires délicieux et pleins d'humour qu'elle laisse sur nos blogs. Notre amie vit à Porto depuis sa petite enfance, mais ses racines et celles de sa famille plongent au-delà du massif montagneux du Marão, à Trás-os-Montes, une région belle et sauvage située à l'extrême nord-est du Portugal. Malou confectionne avec bonheur des plats en provenance des quatre coins du monde, mais c'est de Trás-os-Montes que lui vient son héritage culinaire familial. Les papos de anjo (version tramontane, car il existe des recettes différentes à Porto et à Amarante) - littéralement gorges d'ange, une douceur sortie des cuisines d'un couvent comme bon nombre des pâtisseries et confiseries portugaises - sont un peu sa "madeleine de Proust". Chez Malou, on a l'habitude de dire que ces petits choux aériens aux jaunes d'oeufs imbibés d'un sirop délicat sont en quelque sorte l'oeuf de Colomb de la pâtisserie portugaise. Avec trois ingrédients simples - des oeufs, de l'eau et du sucre, on obtient un dessert divin...!



Ingrédients pour 4-5 personnes

Sirop

- 1 l d'eau
- 500 g de sucre
- 1 bâton de cannelle
- 1 ruban de zeste de citron

Choux

- 9 jaunes d'oeufs
- 2 blancs d'oeufs
- beurre
- farine

Préparation

Porter l'eau à ébullition avec le sucre, le bâton de cannelle et le zeste de citron. Laisser frémir pendant environ 30 minutes, en remuant à l'aide d'un fouet jusqu'à obtenir un sirop moyen.

Préchauffer le four à 220ºC. Beurrer et fariner des petits moules à muffins.

Battre les jaunes d'oeufs au batteur électrique pendant 30 minutes.

Battre les blancs en neige ferme et les incorporer délicatement aux jaunes battus, sans les casser.

Remplir les petits moules à demi avec la préparation aux oeufs. Enfourner à 220ºC pendant 15 minutes. Les choux doivent être bien gonflés et moelleux, mais pas humides à l'intérieur.

Laisser tiédir et démouler délicatement. Piquer la base des choux à plusieurs reprises à l'aide d'un cure-dents ou d'une épingle.

Plonger les choux dans le sirop en veillant à ce qu'ils soient bien imbibés. Disposer les choux dans des coupelles et les arroser avec un peu de sirop. Servir froid, avec un bon porto.

12 commentaires:

  1. Gorge d'ange... quel nom évocateur plein de délices... je fonds.

    RépondreSupprimer
  2. Très chouette , j'aime !

    RépondreSupprimer
  3. Superbe, merci les filles. Je savais bien qu'on mangeait bien chez Malou. Il ne reste plus qu'a trouve un bon porto :)

    RépondreSupprimer
  4. coucou elvira;
    ça fait un ptit bout de temsp que je ne suis pas venue te voir je suis extra overbookée et je vois que tu nas pas chomé il ya toujours de vrais délices ici
    tellement débordée que je nai mm pas fait attention a ce petit jeu a théme que tu as lancé... très chouette idée
    et ces choux ont lair dun moelleux ... dis donc laphoto parle d'elle même

    maxi biz

    RépondreSupprimer
  5. Merci à Malou pour cette délicieuse et si simple recette qui donne envie de l'essayer tout de suite.

    RépondreSupprimer
  6. Moi aussi je dis merci à Malou pour cette bien jolie recette!

    RépondreSupprimer
  7. Encore merci pour ce délai et bravo à Malou qui nous offre une petite merveille !!
    Biz
    anso1505.canalblog.com

    RépondreSupprimer
  8. Oui, merci! je vais la trouver cette mystérieuse recette!

    RépondreSupprimer
  9. Cette recette est bien délicieuse, à tester absolument.
    Bisous, Doria

    RépondreSupprimer
  10. Malou, je n'ai pas eu la chance d'y goûter lors de mes visites au Portugal mais maintenant, je tente l'aventure. Ils ont l'air ... divin! Merci et un beau bonjour à toi du Québec.

    RépondreSupprimer

Mettez votre grain de sel !