6 juillet 2005

Blanc-manger



Simple et frais, ce dessert typiquement portugais est parfait pour clôturer un repas estival.

Ingrédients pour 4 personnes

- 3 feuilles de gélatine nature
- 2 dl de lait
- 200 g d'amandes moulues
- 190 g de sucre
- 2,5 dl de crème fraîche liquide
- 2 rondelles d'ananas coupées en dés
- beurre fondu

Préparation

Faire tremper les feuilles de gélatine dans de l'eau froide jusqu'à ce qu'elles ramollissent.

Chauffer le lait avec les amandes moulues. Bien mélanger. Ajouter le sucre et la crème. Porter à ébullition.

Retirer les feuilles de gélatine de l'eau. Bien serrer avec les mains pour les égoutter. Incorporer à la préparation en remuant jusqu'à complète dissolution.

Verser la préparation dans des petits ramequins beurrés. Laisser refroidir et garder au réfrigérateur pendant 3-4 heures.

Démouler dans les assiettes et décorer avec les dés d'ananas. Servir très frais.

Voir aussi la recette du blanc-manger créole de Brigitte.

10 commentaires:

  1. Je ne suis pas sûr du tout ce que le Blanc Manger soit typiquement portugais. Ce qui est sûr, c'est qu'il est un des rares desserts médiévaux (en France) qui soit arrivé jusqu'à nous dans sa forme quasi originelle. Les fruits sous forme de coulis, de jus, de confiture ou entiers ont fait leur apparition au XVIII°S quand le goût pour l'amer s'est amenuisé.
    Ce qui est également certain, c'est que c'est délicieux et le plus sûr moyen d'enseigner l'amertume aux enfants.

    RépondreSupprimer
  2. Et si, Patrick: le "manjar branco" est également typiquement portugais. Et ce dessert vient également de l'ère médiévale.

    RépondreSupprimer
  3. Miam,
    J'adore !
    Merci pour cette délicieuse recette qui sera testée très prochainement.
    Bizzz. Nawal !

    RépondreSupprimer
  4. hummm...le blanc-manger ;j'adore ce dessert!

    RépondreSupprimer
  5. bien agréable, si je dis aux créoles que c'est portuguais et qu'ils m'arrachent les yeux tu me soigneras hein , Elvira (rires ...jaunes)
    des cocotiers en algarve ???

    RépondreSupprimer
  6. Brigitte: dans celui-ci, point de coco, mais des amandes, qui abondent dans l'Algarve. Dis à tes voisins que ce sont les Européens qui ont amené la recette de base, car elle remonterait au Moyen-Âge. Bisous!

    RépondreSupprimer
  7. merci Elvira, pour le lien et les précisions, je vais transmettre l'info.
    mo mem fé lien !!!!
    bonne nuit.

    RépondreSupprimer
  8. Le blanc manger comme dessert à base de lait, d'amandes et de sucre, est un dessert que l'on trouve dans tous les livres de cuisine européenne et dont chaque pays peut revendiquer la paternité.
    Son origine est plus lointaine et différente. Dans le Dictionnaire de Trévoux, le blanc manger est défini comme "une préparation à base d'amandes et de gelée obtenue à partir du suc de viande qui est un mets délicat en forme de gelée".
    Et le Pâtissier Français, livre de cuisine du 17ème, donne une recette de "potage de cailles au blanc manger naturel"
    Il faut remonter au Haut Moyen-Age et dans les pays arabes, en plus particulièrement en Perse. La tradition culinaire persane aimait préparer des douceurs à partie de viandes de volailles: poulet, pigeons, cailles... Une d'entre elles s'appelle le "isfîdbâdj" et consiste en des blancs de poulet cuit longuement dans du bouillon aromatisé et des amandes pilées. On fait mijoter le tout à feu très doux et on le sert relevé de cannelle moulue. D'apèrs J.L Flandrin ce plat pourrait être à l'origine du blanc manger.
    Pourquoi pas en effet, car comment obtenir de la gelée avant l'invention de la gélatine sinon en faisant cuire longtemps des viandes (blanches en l'occurence) avec leur carcasse?
    De plus, avant que l'on utilise des liaisons à base de farine et de roux, les amandes servaient de liant (pressées dans un linge).
    Voila ce que je connais du blanc manger et j'espère que cela éclaire ta lanterne.
    A bientôt

    RépondreSupprimer

Mettez votre grain de sel !