30 novembre 2008

Risotto aux champignons et aux lardons



On peut varier les risottos à l'infini avec ce que l'on a dans les placards ou le frigo, ce qui m'arrange plutôt dans cette phase de déménagement où il s'agit plutôt de vider la cuisine que de la remplir... Ici, les champignons se marient joliment au goût fumé des lardons. Une suggestion du mensuel portugais Blue Cooking - Novembre 2008...

Ingrédients pour 4 personnes

- 200 g de lardons fumés
- 300 g de champignons de Paris frais, coupés en quarts
- 1/2 tasse* de vin blanc sec
- 1 l de bouillon de légumes chaud
- 2 tasses de riz arborio
- sel & poivre du moulin
- 2 cuillères à soupe de beurre
- 1 oignon finement haché
- parmesan râpé
- coriandre fraîche hachée (ou persil plat)

* 1 tasse = 1 pot de yaourt (1 cup = 250 ml)

Préparation

Chauffer une poêle anti-adhérante et y faire dorer les lardons. Ajouter les champignons et faire sauter jusqu'à ce que ceux-ci commencent à brunir. Retirer la poêle de la chaleur et réserver.

Chauffer la moitié du beurre dans une casserole. Faire revenir l'oignon haché jusqu'il soit tendre et transparent. Ajouter le riz et bien mélanger. Arroser avec le vin blanc et laisser évaporer.

Verser une louche de bouillon chaud et cuisiner jusqu'à ce que le riz absorbe le liquide, sans cesser de remuer. Répéter l'opération en ajoutant une louche de bouillon à chaque fois jusqu'à ce que le riz soit cuit al dente (environ 18-20 minutes).

Ajouter les champignons et les lardons. Bien mélanger et incorporer le beurre restant, ainsi qu'1 cuillère à soupe bombée de parmesan râpé. Remuer jusqu'à ce que le fromage fonde complètement.

Ajouter un peu de coriandre hachée. Saler et poivrer. Saupoudrer éventuellement avec un peu de parmesan râpé et servir sans attendre.

29 novembre 2008

Spaghetti aux épinards et aux pignons



Comme je l'ai servie en accompagnement, je n'ai pas mis de ricotta ni de crème dans cette recette de pâtes typiquement italienne. Un beau mariage, que celui des épinards et des pignons...

Ingrédients pour 4 personnes

- 350 g de spaghetti
- sel & poivre du moulin
- huile d'olive
- 2 gousses d'ail écrasées
- 100 g de feuilles d'épinards frais
- 2 cuillères à soupe de pignons de pin

Préparation

Cuire les pâtes al dente dans une grande quantité d'eau bouillante salée, avec un filet d'huile d'olive.

Chauffer 2 cuillères à soupe d'huile d'olive à feu moyen. Ajouter l'ail et faire revenir pendant 5-7 minutes, en remuant souvent afin que l'ail ne brûle pas.

Ajouter les feuilles d'épinards et faire sauter jusqu'à ce que celles-ci commencent à faner.

Griller légèrement les pignons de pin à sec, dans une poêle anti-adhérante. Retirer de la chaleur et réserver.

Égoutter les pâtes et les ajouter à la casserole des épinards. Saler et poivrer. Mélanger délicatement.

Transférer les pâtes dans un plat de service chauffé et saupoudrer avec les pignons grillées. Servir sans attendre.

28 novembre 2008

Pudding de poisson et légumes



Ce pudding permet non seulement de recycler des restes de pain et de poisson, mais aussi de "dissimuler" ce dernier pour ceux qui ne l'apprécient pas trop. Il est aussi bon chaud que froid - personnellement, je l'ai préféré froid. Accompagné d'une salade - ici, carottes et betteraves crues râpées, il se déguste en entrée ou en plat principal léger... Une recette vue dans le mensuel portugais Saberes & Sabores - Octobre 2008.

Ingrédients pour 3-4 personnes

- beurre et chapelure
- 150 g de mie de pain rassis
- 150 ml de lait tiède
- 1/2 blanc de poireau coupé en fines rondelles
- 1/2 courgette râpée en gros fils
- 20 g de margarine végétale (ou de beurre)
- 250 g de poisson blanc cuit, effilé
- sel & poivre du moulin
- 2 gros oeufs
- coriandre fraîche hachée (ou persil plat)

Préparation

Préchauffer le four à 200ºC. Beurrer un plat à four et saupoudrer avec de la chapelure. Réserver.

Émietter le pain et le mettre dans un bol. Verser le lait. Laisser tremper pendant environ 15 minutes.

Chauffer la margarine dans une casserole. Faire revenir les rondelles de poireau jusqu'à ce que celles-ci soient tendres. Ajouter le poisson effilé et la courgette râpée. Saler et poivrer. Mélanger et couvrir. Laisser mijoter pendant 5 minutes.

Ajouter la mie de pain préalablement égouttée. Laisser cuire pendant encore quelques minutes en remuant de temps en temps. Retirer la casserole de la chaleur.

Battre les oeufs avec du sel et du poivre dans un bol. Incorporer les oeufs battus à la préparation antérieure en remuant énergiquement à l'aide d'une cuillère en bois.

Assaisonner avec un peu de coriandre hachée et transférer la préparation dans le plat. Lisser la surface et enfourner pendant 20-25 minutes, à 200ºC.

Retirer le plat du four et laisser reposer pendant 7-10 minutes. Servir le pudding chaud, tiède ou froid. Accompagner avec une salade et du coulis de tomate.

27 novembre 2008

Un clavecin dans la basse-cour...



Un joli et amusant film d'animation inspiré par la musique de Jean-Philippe Rameau...

Enjoy !

Vu sur l'élégantissime blog culinaire brésilien Panela de Cobre

Petits pains de tapioca au fromage et au jambon



Je raffole d'une délicieuse spécialité brésilienne originaire de l'état de Minas Gerais dont j'ai déjà parlé sur ce blog: le pão de queijo. Les Brésiliens sont fous de ces sortes de gougères fondantes que l'on sert à l'apéritif, avec du beurre ou du fromage blanc. Et au Portugal, nous les apprécions également. La farine de tapioca - aussi appelée cassave, ou encore farine de manioc - leur apporte une légèreté et une saveur douce inimitables. Comme il faut que j'essaie de consommer tout ce qui reste d'ouvert dans mes placards avant mon départ et que j'avais justement un paquet de farine de tapioca à peine entamé à finir, je me suis dit que j'allais l'utiliser dans cette recette vue sur le blog d'Emília, une jeune femme brésilienne installée au Japon (quel voyage!). Cette version du pão de queijo - ou bolinho de polvilho - est un peu différente de l'originale: les petits pains sont tout aussi moelleux et fondant à l'intérieur, mais la croûte se présente plus dure, proche de celle du pain français type baguette. Un délice...!

Ingrédients pour 12-15 unités

- 1/2 tasse* d'eau
- 1/4 tasse d'huile végétale
- 250 g de farine de tapioca
- 2/3 tasse de lait
- 1/2 cuillère à café de sel fin
- 1 gros oeuf
- 75 g de fromage râpé (emmental, gruyère, parmesan, etc.)
- 5 tranches fines de jambon blanc, hachées

* 1 tasse = 1 pot de yaourt (1 cup = 250 ml)

Préparation

Retirer la plaque du four et la foncer avec une feuille de papier sulfurisé. Réserver. Préchauffer le four à 190ºC.

Faire chauffer l'huile avec l'eau dans une petite casserole ou au micro-ondes.

Dans une jatte, bien mélanger la farine de tapioca avec le sel et le lait. Verser le mélange d'eau et d'huile. Mélanger.

Ajouter l'oeuf, le fromage râpé et le jambon haché. Bien mélanger. Si la pâte paraît trop sèche, ajouter de petites quantités d'eau ou de lait jusqu'à la rendre malléable.

Former des boules de la taille de chouquettes en enroulant de petites portions de la préparation entre les paumes des mains. Disposer les boules sur la plaque du four.

Enfourner pendant 45-50 minutes, à 190ºC. Retirer les petits pains du four et les laisser reposer pendant environ 10 minutes. Servir les petits pains tièdes.

Voir également : Chipas

26 novembre 2008

Soupe italienne aux pâtes et aux légumes



Le soir, j'aime manger de la soupe, que je sers presque toujours en plat principal. Je les apprécie toutes, avec une préférence pour celles qui ne sont pas moulinées, comme les minestrones. Une soupe colorée et parfumée pour oublier que c'est l'hiver, vue dans dans un numéro du mensuel portugais Blue Cooking sur le thème de la cuisine italienne...

Ingrédients pour 4 personnes

- 75 g de fusilli (ou autres pâtes type coquillettes, macaroni...)
- 2 cuillères à soupe de persil plat haché
- 1 boîte de tomates concassées au jus (400 g)
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1 oignon finement haché
- 2 gousses d'ail écrasées
- 2 carottes coupées en petits dés
- 1 courgette coupée en petits dés
- 2 branches de céleri coupées en petits dés
- 1,2 l de bouillon de volaille
- sel & poivre du moulin
- sauce pesto (facultatif)

Préparation

Chauffer l'huile d'olive à feu moyen dans une grande casserole. Ajouter l'oignon haché et les gousses d'ail écrasées. Faire revenir pendant 3 minutes, ou jusqu'à ce que l'oignon soit tendre.

Ajouter les dés de carottes, courgette et céleri. Faire revenir pendant encore 5 minutes, en remuant souvent.

Ajouter les tomates avec leur jus et verser le bouillon chaud. Couvrir et porter à ébullition. Baisser le feu et laisser frémir pendant 15-20 minutes, en remuant de temps en temps.

Saler et poivrer. Ajouter les pâtes et laisser cuire pendant encore 12-15 minutes ou jusqu'à ce que les pâtes se présentent cuites al dente. Saupoudrer avec le persil haché et servir sans attendre. Ajouter éventuellement un peu de sauce pesto au moment du service.

Voir également : Minestrone estival au poulet

25 novembre 2008

Poires pochées au thé au jasmin



J'aime beaucoup les poires pochées, ma recette favorite étant celle où les fruits cuisent dans du vin rouge et des épices, à la portugaise. Pour varier les plaisirs, j'ai testé cette variante au thé au jasmin, vue dans un vieux numéro du magazine Régal. Un dessert léger, délicat et parfumé...

- 8 petites poires rousses portugaises (ou 4 grandes type williams)
- jus d'1 citron
- 50 g de sucre
- 400 ml d'eau
- 1 cuillère à soupe rase de feuilles de thé au jasmin

Préparation

Peler les poires et les arroser avec le jus de citron. Réserver.

Chauffer l'eau avec le sucre dans une casserole, en remuant jusqu'à ce que le sucre se dissolve complètement. Porter à ébullition sans cesser de remuer.

Retirer la casserole de la chaleur et ajouter les feuilles de thé. Laisser infuser pendant 4-5 minutes. Filtrer le sirop et le remettre dans la casserole. Réserver les feuilles de thé utilisées.

Mettre les poires dans la casserole et faire pocher pendant 25 minutes. Retirer la casserole de la chaleur et laisser refroidir pendant 10 minutes.

Distribuer les poires dans des coupelles à dessert. Arroser avec un peu de sirop et décorer avec les feuilles de thé réservées. Servir avec des tuiles ou d'autres biscuits.

Une île...


Praia da Vitória, île Terceira, Açores - Portugal

Me voici de retour - brièvement - sur le continent pour la dernière ligne droite: le transport de mes chiens et chats par voie aérienne. Car ça y est: je suis officiellement une habitante de l'île Terceira, aux Açores! Notre voiture et quelques cartons sont arrivés impeccables et dans les délais à Praia da Vitória. C'était un peu étrange de retrouver nos objets familiers là, sortant d'un bateau.

J'ai fêté mes 40 ans vendredi dernier, avec mes amis açoriens. Cette journée d'anniversaire a aussi été la première que j'ai passée dans ma nouvelle maison de Porto Martins, un joli village du bord de mer. Il faisait 20ºC à l'aube. Les fleurs d'hibiscus se balançaient au gré du vent et le soleil a percé les nuages en dessinant une grande plaque dorée sur l'Atlantique comme pour me souhaiter la bienvenue. Magique...!

En feuilletant les quelques livres de cuisine régionale si gentiment offerts par mes amis et en faisant un tour dans les supermarchés, je me suis aperçue qu'il existait là-bas des tas de fruits, légumes, épices, herbes, poissons et produits que je ne connaissais pas ou alors de très loin. Des découvertes que je ne manquerai pas de partager avec vous au gré de ma nouvelle vie insulaire qui s'annonce pour le moment sous les meilleurs auspices.

Merci pour tous les gentils messages d'encouragement reçus dans les boîtes de commentaires de ce blog ou par e-mail, chers visiteurs. :-)

19 novembre 2008

Coquilles Saint-Jacques gratinées



Il n'est pas très commun de trouver des coquilles Saint-Jacques en vente en dehors des restaurants, au Portugal. Aussi, dès que j'en vois sur l'étal du poissonnier, je n'hésite pas, malgré leur prix, prohibitif. Celle-ci est une façon plutôt classique mais néanmoins délicieuse de les accommoder...

Ingrédients pour 4 personnes

- 6 coquilles Saint-Jacques fraîches
- 2 petits blancs de poireaux coupés en fines rondelles
- 100 g de champignons de Paris frais, tranchés
- 50 g de beurre
- 4 cuillères à soupe de crème fraîche (ou de sauce béchamel)
- 1 cuillère à soupe de persil plat finement haché
- 4 cuillères à soupe de chapelure
- 1 cuillère à soupe de gruyère finement râpé
- sel & poivre du moulin

Préparation

Préchauffer le four à 200ºC.

Détacher la chair des coquilles en coupant le muscle à ras à l'aide d'un petit couteau bien aiguisé. Rincer les mollusques sous l'eau froide et les sécher soigneusement. Bien nettoyer les parties inférieures des coquilles et réserver.

Chauffer le beurre et faire suer les rondelles de blancs de poireau jusqu'à ce qu'il ne reste presque plus de liquide dans la poêle. Ajouter les tranches de champignons et les Saint-Jacques. Faire légèrement sauter à feu vif et arroser avec la crème. Saler et poivrer. Mélanger et laisser cuire pendant 3-4 minutes. Retirer la poêle de la chaleur et saupoudrer avec le persil. Mélanger.

Distribuer la préparation dans les coquilles réservées. Saupoudrer avec la chapelure préalablement mélangée au fromage râpé.

Enfourner à 200ºC jusqu'à ce que la surface se présente gratinée. Retirer les coquilles du four et servir sans attendre, avec du pain grillé et une salade verte.

***
Île Terceira, archipel des Açores - PORTUGAL


Le navire porte-containers transportant notre voiture et quelques cartons arrive demain à Terceira, notre île. Aussi, nous partons là-bas quelques jours pour réceptionner nos affaires. La "tasca" sera donc fermée pendant notre séjour. À bientôt !

18 novembre 2008

Soupe pékinoise au poulet et à l'oeuf



Cette célèbre spécialité pékinoise a la particularité de présenter une consistance crémeuse alors que les soupes chinoises s'apparentent généralement plutôt a des bouillons. Délicieuse et réconfortante...

Ingrédients pour 4 personnes

- 2 cuillères à soupe d'amidon de maïs (Maïzena)
- 4 cuillères à soupe d'eau froide
- 2 cuillères à soupe de sauce de soja
- 3 cuillères à soupe de vinaigre de vin de riz (ou de vinaigre de cidre)
- 1/2 cuillère à café de poivre noir fraîchement moulu
- 1 petit piment rouge frais finement émincé
- 1 oeuf battu
- 2 cuillères à soupe d'huile végétale
- 1 oignon finement haché
- 1 l de bouillon de volaille chaud
- 1 grand champignon frais type portobello coupé en lamelles
- 50 g de blanc de poulet coupé en très fines lanières
- 1 cuillère à soupe d'huile de sésame

Préparation

Mélanger l'amidon de maïs et l'eau froide dans un bol jusqu'à obtenir une pâte crémeuse. Ajouter la sauce de soja, le vinaigre, le poivre et le piment émincé. Bien mélanger et réserver.

Chauffer l'huile dans une grande casserole et faire rissoler l'oignon haché à feu vif pendant 2 minutes. Arroser avec le bouillon chaud. Ajouter les lamelles de champignon et les lanières de poulet. Mélanger et porter à ébullition. Laisser frémir pendant 15 minutes.

Incorporer le mélange du bol peu à peu, en remuant jusqu'à ce que la soupe épaississe. Verser l'oeuf battu sans cesser de mélanger afin que des filaments se forment.

Asperger avec l'huile de sésame et servir sans attendre, dans des bols préalablement chauffés.

17 novembre 2008

Lapin aux petits oignons et aux olives



Dans ma région, les olives ont été cueillies il y a un peu plus de deux semaines et emmenées au pressoir pour la fabrication de l'huile; la saison de la chasse bat son plein... Un plat typique de cette époque de l'année, simple et très savoureux.

Ingrédients pour 4 personnes

- 4 cuisses de lapin
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- sel & poivre du moulin
- 12 petits oignons pelés
- 16-20 olives vertes ou/et noires
- 2 brins de romarin frais
- 200 ml de vin blanc sec

Préparation

Chauffer l'huile d'olive dans une grande sauteuse. Faire dorer les cuisses de lapin de tous les côtés.

Ajouter les petits oignons et laisser blondir sur toutes les faces en remuant de temps en temps. Saler et poivrer.

Arroser avec le vin blanc. Ajouter les olives et le romarin. Couvrir et laisser mijoter à feu doux pendant environ 45 minutes. Retourner les cuisses de lapin à mi-cuisson. Si nécessaire, ajouter de petites quantités d'eau afin que la viande ne sèche pas.

Rectifier l'assaisonnement et transférer dans un plat de service. Servir sans attendre. Accompagner avec des pâtes, de la purée de pommes de terre maison ou du riz.

16 novembre 2008

Riz au chou et aux lardons fumés



Au Portugal, il existe mille et une façons d'accommoder le riz. On y ajoute souvent des légumes, qui varient en fonction des régions et des saisons. Cette version au chou et au lard fumé est délicieuse...

Ingrédients pour 4-5 personnes

- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
- 1 oignon finement haché
- 150 g de petits lardons fumés
- 4-5 grandes feuilles de chou de Milan coupées en très fines lanières
- 2 tasses* de riz
- 4 tasses d'eau chaude
- sel & poivre du moulin

* 1 tasse = 1 pot de yaourt (1 cup = 250 ml)

Préparation

Chauffer l'huile d'olive dans une casserole. Ajouter l'oignon haché et les lardons. Faire blondir en remuant fréquemment.

Ajouter les lanières de chou et faire revenir jusqu'à ce que celles-ci commencent à devenir tendres.

Verser le riz et bien mélanger. Laisser cuire en remuant de temps en temps jusqu'à ce que le riz soit translucide.

Arroser avec l'eau chaude. Saler et poivrer. Couvrir et laisser cuire à feu doux pendant 18-20 minutes, ou jusqu'à ce que le riz ait absorbé tout le liquide. Servir sans attendre.

15 novembre 2008

Quiche feuilletée au poulet et aux noix de pécan



En ce moment, le São Gabriel - un navire porte-containers, vogue sur l'Atlantique à destination de l'archipel des Açores avec, entre autres, mes ustensiles culinaires préférés à bord. La tasca ne ferme pas pour autant, mais va forcément tourner un peu au ralenti jusqu'à installation définitive dans la cuisine de ma maison insulaire. Heureusement, il y a les quiches et tartes salées qui permettent des repas rapides et sans complications. Le tout est d'en varier les garniture et les salades pour les accompagner...

Ingrédients pour 4-6 personnes

- 1 disque de pâte feuilletée fraîche (300 g)
- 1 cuillère à soupe bombée de chapelure
- 20 g de beurre
- 2 blancs de poulet sans peau ni os, coupés en petits dés
- 2 pincées de piment d'Espelette
- 60 g de noix de pécan
- 2 oeufs
- 200 ml de crème légère
- 50 g de beaufort râpé
- sel

Préparation

Préchauffer le four à 210ºC. Foncer un moule à tarte avec une feuille de papier sulfurisé, puis avec la pâte feuilletée. Saupoudrer avec la chapelure et réserver au frais.

Chauffer le beurre dans une poêle antiadhérante. Faire sauter les petits dés de poulet jusqu'à ce qu'ils se présentent bien dorés sur toutes les faces. Assaisonner avec du sel et 1 pincée de piment d'Espelette. Retirer la poêle de la chaleur et réserver.

Griller légèrement les noix à sec dans une poêle antiadhérante. Réserver 6 cerneaux entiers pour la décoration et hacher les restants.

Dans un bol, battre les oeufs avec la crème. Assaisonner avec du sel et le piment d'Espelette restant. Ajouter les dés de poulet, le fromage râpé et les noix hachées. Bien mélanger.

Répartir la préparation sur la pâte. Enfourner à 210ºC pendant 10-12 minutes. Baisser la température du four à 180ºC et prolonger la cuisson de 20-25 minutes, jusqu'à ce que la pâte et la garniture soient fermes et dorées.

Retirer la quiche du four et décorer avec les cerneaux de noix réservés. Laisser reposer pendant 7-10 minutes avant de démouler et couper en parts. Servir la quiche chaude, tiède ou froide, avec une salade de saison.


De l'art qui se mange...

Your pictures and fotos in a slideshow on MySpace, eBay, Facebook or your website!view all pictures of this slideshow


Remerciements : Joana B.

14 novembre 2008

Daurades au four à la portugaise



Celle-ci est la manière la plus courante de cuisiner les daurades, au Portugal. Une recette simple, mais riche en saveur et en parfum...

Ingrédients pour 2 personnes

- 2 daurades entières, vidées et arrangées par le poissonnier
- 1 oignon coupé en rondelles
- 2 tomates mûres coupées en rondelles
- 2 gousses d'ail écrasées
- 2 feuilles de laurier
- huile d'olive
- sel & poivre du moulin
- 100 ml de vin blanc sec
- 1 petit bouquin de coriandre fraîche ou de persil plat
- 600 g de petites pommes de terre épluchées
- paprika ou piment d'Espelette

Préparation

Préchauffer le four à 210ºC. Saler et poivrer les daurades. Introduire une gousse d'ail écrasée et une feuille de laurier dans l'ouverture du ventre de chaque poisson.

Étaler les rondelles d'oignon au fond d'un plat à four. Poser les daurades dessus. Couvrir avec les rondelles de tomates. Disperser des brins entiers de coriandre ou de persil plat.

Disposer les petites pommes de terre autour des poissons. Assaisonner avec du sel, du poivre et un peu de paprika. Arroser tout le contenu du plat avec un filet d'huile d'olive et le vin blanc.

Couvrir le plat avec une feuille d'aluminium alimentaire et enfourner à 210ºC pendant environ 50 minutes. 20 minutes avant la fin de cuisson, éliminer l'aluminium.

Retirer le plat du four et servir sans attendre. Accompagner avec une salade verte.

13 novembre 2008

Obama's blue burgers



Le 5 novembre dernier, je me suis réveillée tôt mais de très bonne humeur: Barack Obama avait été élu Président des Etats-Unis. Je ne vais pas répéter ce que beaucoup ont déjà exprimé, d'autant que ce blog n'a aucune vocation politique. Je suis contente, tout simplement. Tellement que j'ai eu envie de dédier ce délicieux hamburger farci aux noix et au fromage bleu - couleur du Parti Démocrate - au nouveau président... Une adaptation d'une recette vue dans le livre américain Favorite Brand name - Classic Recipe Collection.

Ingrédients pour 6 unités

- 900 g de boeuf maigre extra haché par le boucher
- 2 gousses d'ail finement hachées
- sel & poivre noir du moulin
- 120 g de stilton (ou roquefort, gorgonzola...)
- 1 cuillère à soupe de noix grillées et hachées
- 1 gros oignon rouge coupé en fines rondelles
- 6 grandes feuilles d'épinards frais
- 6 petits pains à hamburgers
- huile d'olive

Préparation

Écraser le fromage à la fourchette tout en incorporant les noix hachées. Bien mélanger et réserver.

Dans une jatte, mélanger la viande hachée avec l'ail, du sel et du poivre. Séparer le mélange en 6 portions.

Former de grosses boulettes en enroulant chaque portion entre les paumes des mains. Creuser une cavité avec le pouce au centre de chaque boulette. Farcir avec la préparation au fromage et aux noix et fermer. Enrouler de nouveau.

Mouler les hamburgers en aplatissant les boulettes avec la paume de la main ou une spatule. Réserver au réfrigérateur pendant 10 minutes, sur une assiette légèrement mouillée.

Huiler légèrement une plancha ou une poêle anti-adhérante. Faire chauffer et griller les hamburgers à feu moyen pendant 8-12 minutes. Retourner une seule fois à mi-cuisson.

Pendant ce temps, ouvrir les petits pains en deux et les faire légèrement toaster sous le gril du four. Retirer les pains du four.

Poser une feuille d'épinards sur la partie inférieure de chaque pain. Ajouter les hamburgers et distribuer les rondelles d'oignon rouge. Fermer les pains et déguster sans attendre. Accompagner avec du coleslaw et des potatoes aux herbes - ou des frites.

12 novembre 2008

Fusilloni aux poireaux, tomates et bacon



Comme tous mes livres de cuisine, ustensiles favoris, épices et robots sont déjà emballés et prêts à embarquer demain dans un container à destination des Açores, il est fort probable que la tasca redouble de recettes de pâtes pendant un certain temps, toujours faciles et pratiques à préparer avec ce qu'il y a sous la main. Personnellement, en tant que "pasta addict", ça ne m'embête pas trop... ;-)

Ingrédients pour 4 personnes

- 4 belles tomates mûres concassées (sans peau ni graines)*
- 350 g de fusilloni (ou de fusilli)
- 3 blancs de poireaux coupés en fines rondelles
- 6 tranches fines de bacon coupées en lanières
- 2 cuillères à café de romarin émietté
- 1 gousse d'ail finement hachée
- 4 cuillères à soupe d'huile d'olive
- parmesan râpé (facultatif)
- sel & poivre du moulin
- 1 pincée de sucre

* ou 1 boîte de tomates concassées au jus (400 g)

Préparation

Cuire les pâtes al dente dans un grand volume d'eau bouillante salée.

Chauffer l'huile d'olive dans une poêle. Ajouter l'ail haché, le romarin et les lanières de bacon. Faire revenir jusqu'à ce que le bacon soit doré.

Ajouter les rondelles de poireaux et faire revenir pendant encore 3 minutes. Ajouter les tomates concassées. Assaisonner avec du sel, du poivre et le sucre. Laisser mijoter à feu doux pendant 15 minutes, en remuant de temps en temps.

Égoutter les pâtes et les remettre dans la casserole. Verser la préparation antérieure sur les pâtes et bien mélanger sur feu doux pendant 2 minutes. Saupoudrer éventuellement avec un peu de parmesan râpé et servir sans attendre.

11 novembre 2008

Blancs de poulet panés au pecorino



J'aime beaucoup les panés, mais moins la grande quantité d'huile qu'ils absorbent généralement... Un inconvénient que l'on peut éviter en les cuisinant au four, sans ajout de matière grasse, comme dans cette recette découverte dans un numéro du mensuel américain Everyday Food. Un petit plat simple, léger et savoureux, relevé par le goût typé du fromage de brebis italien (que l'on peut remplacer par du manchego, son frère jumeau ibérique)...

Ingrédients pour 4 personnes

- 2 tranches de pain de mie complet
- 75 g de pecorino finement râpé
- 4 blancs de poulet sans peau ni os
- sel & poivre noir fraîchement moulu

- sauce tomate

Préparation

Préchauffer le four à 190ºC. Foncer un plat à four avec une feuille d'aluminium alimentaire, côté brillant tourné vers le haut. Réserver.

Mixer les tranches de pain dans le bol d'un hachoir jusqu'à obtenir de fines miettes. Bien mélanger le pain avec le fromage râpé, dans une assiette creuse. Réserver.

Saler et poivrer les blancs de poulet. Les passer dans la préparation antérieure en pressant légérement du bout des doigts pour bien faire adhérer la panure.

Mettre les blancs de poulet dans le plat et enfourner à 190ºC pendant 20-25 minutes.

Retirer le plat du four et disposer les blancs de poulet dans un plat de service. Servir sans attendre, avec un peu de sauce tomate préalablement chauffée à part. Accompagner avec des brocolis à l'ail et au piment.

Voir également : Poulet pané au parmesan

10 novembre 2008

Boulettes mixtes à la sauce onctueuse



João aime beaucoup les boulettes. Aussi, j'essaie toujours de le surprendre avec de nouvelles recettes, comme celle-ci, vue dans un magazine culinaire espagnol. La sauce, onctueuse et parfumée, fait vraiment toute la différence...

Ingrédients pour 4-6 personnes

- 250 g de veau haché
- 250 g de porc maigre haché
- 50 g de mie de pain
- 1 petit verre de lait
- 1 oeuf
- 1 petit bouquet de persil plat
- sel & poivre
- 1 petit oignon râpé
- 1 gousse d'ail pressée

- farine
- huile d'olive

Sauce

- 1 petit oignon finement haché
- 1 carotte râpée
- 2 cuillères à soupe de farine
- 1 yaourt nature battu
- 2 verres de bouillon de volaille

- persil haché

Préparation

Faire tremper la mie de pain dans le lait pendant 10 minutes. Bien égoutter.

Dans une jatte, mélanger les viandes hachées avec la mie de pain, du sel, du poivre, l'oignon râpé, l'ail pressé, l'oeuf et le persil préalablement haché.

Former des boulettes de la taille de noix en roulant de petites portions de la préparation entre les paumes des mains. Passer les boulettes dans la farine.

Chauffer un peu d'huile d'olive dans une grande poêle anti-adhérante. Faire rissoler les boulettes jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées sur toutes les faces. Égoutter sur du papier absorbant et réserver.

Préparer la sauce: chauffer 2 cuillères à soupe de l'huile ayant servi aux boulettes. Ajouter l'oignon haché et la carotte râpée. Faire revenir jusqu'à ce que les légumes se présentent tendres.

Saupoudrer avec la farine et verser le bouillon sans cesser de remuer afin d'éviter la formation de grumeaux. Saler et poivrer. Laisser cuire pendant 5 minutes, jusqu'à ce que la sauce épaississe un peu.

Filtrer la sauce à l'aide d'une passoire au maillage fin. La remettre dans la casserole et incorporer le yaourt à l'aide d'un fouet. Ajouter les boulettes et laisser cuire pendant 5-7 minutes.

Dresser les boulettes dans un plat de service et arroser avec la sauce. Saupoudrer avec un peu de persil haché et servir sans attendre. Accompagner avec une purée de pommes de terre maison.

9 novembre 2008

Pizza aux tomates cerises, poulet et bacon



Ma maison ressemble à un champ de bataille pour cause de déménagement. Il y a des cartons partout...! Dans moins de quatre jours, je ne pourrai plus me servir de mes ustensiles et robots de cuisine préférés puisqu'ils vont embarquer - avec notre voiture - dans un container à destination des Açores où nous irons les réceptionner une semaine plus tard, avant de nous installer pour de bon. Ma cuisine va forcément tourner au ralenti jusque là. Le patron de la pizzéria du coin va se frotter les mains, le bazar à la maison étant propice à moult usages de ses services... En attendant, je résiste et cuisine quand même un peu. Et comme justement, le dimanche soir, chez nous, c'est souvent pizza - maison pour le moment, la recette du week-end...

Ingrédients pour 2-3 personnes

Pâte

- 250 g de farine
- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
- 1 pincée de sel
- 1 cuillère à café d'origan sec émietté
- 6 g de levure à pain granulée (1/2 sachet type Fermipan)
- eau tiède

- farine et huile d'olive

Sauce

- 3 tomates mûres coupées en morceaux (sans peau ni graines)
- 1 gousse d'ail hachée
- sel & poivre
- 1 fil d'huile d'olive

Garniture

- 4 tranches fines de lard fumé coupées en lanières larges
- 1/4 de poulet rôti, sans peau ni os, effilé
- 4-5 tomates cerises coupées en moitiés
- 1 cuillère à soupe d'olive noires dénoyautées, en rondelles
- 75 g de mozzarella grossièrement râpée
- 25 g de parmesan râpé en fils



Préparation

Préparer la pâte : mélanger la farine avec le sel, l'origan et l'huile d'olive. Ajouter la levure préalablement dissoute dans un peu d'eau tiède. Pétrir pendant 10 minutes, en ajoutant de petites quantités d'eau tiède jusqu'à obtention d'une pâte souple et malléable. Former une boule et la disposer dans un récipient creux saupoudré de farine. Couvrir avec un linge et laisser reposer pendant 50-60 minutes dans un endroit tiède et à l'abri des courants d'air.

Préchauffer le four à 230ºC. Huiler un moule à pizza et réserver.

Transférer la boule de pâte sur le plan de travail fariné. Pétrir pendant 5-7 minutes et étaler la pâte en formant un disque de taille adaptée à celle du moule. Disposer le disque de pâte dans le moule.

Mixer les morceaux de tomates avec l'ail, du sel, du poivre et l'huile d'olive. Badigeonner la pâte avec la sauce obtenue.

Distribuer les lanières de lard fumé et le poulet effilé sur la sauce. Répartir les tomates cerises et les rondelles d'olives.

Saupoudrer avec les fromages râpés et enfourner pendant environ 20 minutes, à 230ºC. Retirer la pizza du four et servir sans attendre, avec de l'huile pimentée.

8 novembre 2008

Côtes de porc au four à la mode des Açores



Je n'aime pas particulièrement cuisiner les côtes de porc du filet car leur viande est plutôt sèche et insipide. En revanche, cela n'arrive pas avec cette recette piquée à mon amie Manuela, açoréenne pur jus. Assaisonné avec les épices typiques de l'archipel - poivre de la Jamaïque et purée de piments doux, ce petit plat tout simple dégage une merveilleuse odeur dans la cuisine pendant la cuisson. Quant à la viande, elle reste tendre, juteuse et parfumée...

Ingrédients pour 4 personnes

- 4 côtes de porc (filet) pas trop fines
- sel
- 1 cuillère à café de massa de malagueta ou de pimentão*
- huile d'olive
- 1 gousse d'ail hachée
- 1 oignon coupé en rondelles
- 5-6 grains entiers de poivre de la Jamaïque
- 1 feuille de laurier
- 2 petites tomates coupées en dés (sans peau ni graines)
- 150 ml de vin blanc sec
- 100 ml d'eau
- 1/4 de citron
- herbes de Provence
- 25 g de beurre demi-sel

* ou 1 bonne pincée de piment d'Espelette

Préparation

Préchauffer le four à 180ºC.

Disposer les côtes de porc dans un plat à four. Assaisonner avec du sel et la massa de malagueta. Arroser avec un filet d'huile d'olive.

Distribuer l'ail haché, les rondelles d'oignon, les dés de tomates et les grains de poivre sur la viande. Ajouter la feuille de laurier.

Arroser avec le vin blanc et l'eau. Presser le jus du citron et couper celui-ci en petits dés, en gardant la peau. Ajouter le tout au plat.

Saupoudrer avec des herbes de Provence et répartir le beurre préalablement coupé en petits morceaux. Enfourner pendant environ 20 minutes à 180ºC, jusqu'à ce que les côtes de porc se présentent rosées.

Retirer le plat du four et servir sans attendre. Accompagner avec une écrasée de pommes de terre ou des légumes cuits à la vapeur.

7 novembre 2008

Saumon au sésame sur lit de crudités



J'ai découvert cette recette dans la traduction portugaise d'un livre de Wynnie Chan, une nutritionniste chinoise devenue très populaire en Angleterre à travers des formations et stages organisés à l'usage des restaurateurs-traiteurs asiatiques et visant à rendre la cuisine proposée plus saine et légère en la ramenant à ses origines. Un plat léger mais néanmoins délicieux...

Ingrédients pour 4 personnes

- 4 darnes de saumon
- fleur de sel ou gros sel de mer
- huile de sésame
- 1 cuillère à soupe bombée de graines de sésame
- jus d'1/2 citron vert
- 1 blanc de poireau jeune et tendre coupé en fines lanières
- 2 carottes coupées en fins bâtonnets
- 200 g de germes de soja frais

- sauce de soja
- riz blanc cuit

Préparation

Préchauffer le four à 240ºC. Foncer un plat à four avec une feuille d'aluminium alimentaire.

Placer les darnes de saumon dans le plat. Badigeonner avec un peu d'huile de sésame et assaisonner avec un peu de fleur de sel.

Saupoudrer les darnes de saumon avec les graines de sésame et arroser avec le jus de citron. Enfourner à 240ºC pendant 15-20 minutes, ou jusqu'à ce que les graines de sésame se présentent grillées.

Mélanger les lanières de poireau avec les bâtonnets de carottes et les germes de soja. Répartir les crudités dans les assiettes.

Retirer le plat du four et dresser les darnes de saumon sur les légumes. Servir sans attendre. Accompagner avec de la sauce soja et du riz.

6 novembre 2008

Rôti de boeuf aux oignons



Un de ces petits plats réconfortants façon nonna, découvert dans un vieux numéro du mensuel italien Cucina No Problem, à la rubrique "grands classiques". Tout le secret du goût et du fondant de la viande réside dans la longue cuisson à l'étouffée. Un plat de saison tout simple et très savoureux...

Ingrédients pour 6 personnes

- 1,2 kg de filet de boeuf
- 1 kg d'oignons jaunes
- 2 brins de thym
- 1 feuille de laurier
- 1 verre de vin blanc sec
- bouillon de légumes chaud
- 50 g de beurre
- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
- sel & poivre du moulin
- 1 petit bouquet de persil plat

Préparation

Peler les oignons et les couper en demi-lunes pas trop fines. Réserver.

Attacher la pièce de viande avec de la ficelle alimentaire afin que le rôti conserve sa forme pendant la cuisson.

Chauffer 20 g de beurre et l'huile d'olive dans une cocotte. Ajouter le rôti de boeuf et le saisir sur toutes les faces. Arroser avec le vin blanc et laisser évaporer.

Baisser le feu et ajouter les demi-lunes d'oignons. Ajouter le beurre restant, les brins de thym et la feuille de laurier. Verser une louche de bouillon chaud et couvrir.

Laisser mijoter à feu doux, avec le couvercle, pendant 2h30 en ajoutant de petites quantités de bouillon de temps en temps afin que la sauce ne sèche pas.

Saler et poivrer. Retirer le couvercle et laisser cuire à feu doux pendant encore 30-40 minutes.

Retirer la viande de la cocotte et éliminer la ficelle alimentaire. Trancher finement. Remettre la viande dans la cocotte, juste le temps de la réchauffer.

Transférer les tranches de viande dans un plat de service et disposer les oignons autour. Arroser avec la sauce de cuisson. Servir sans attendre, avec une purée de pommes de terre maison à l'huile d'olive.

Nando's big buns...



Quand un Portugais installé au Royaume-Uni décide de diffuser un spot publicitaire pour sa chaîne de restaurants-rôtisseries, ça donne quelque chose d'aussi "subtil" que ça...! :-D

Remerciements : Zaza

5 novembre 2008

Raviolis vapeur au poulet



Ces délicieux raviolis sont traditionnellement dégustés au petit-déjeuner, en Chine. Chez nous, en Occident, on préfère les servir en entrée. Si, comme moi, vous disposez de carrés de pâte à wontons prêts à l'usage achetés au supermarché asiatique, ils se préparent en un clin d'oeil. L'idée de cuisiner ces raviolis chinois s'est imposée à moi car je dois vider mon congélateur pour cause de déménagement imminent aux Açores (ma voiture embarque dans le container la semaine prochaine déjà...), et je me suis aperçue que j'avais justement un stock de pâte à wontons à écouler. Plus les restes d'un poulet rôti, même si, habituellement, la farce des wontons n'est pas précuite. Servis dans leurs paniers de cuisson à la vapeur en bambou, avec une salade chinoise bien croquante pour accompagnement, on se serait presque cru à Pékin, dans mon petit village du Ribatejo profond...!

Ingrédients pour 4-6 personnes (24 unités)

- 24 carrés de pâte à wontons
- 1/2 petit poulet cuisiné
- 1 oeuf
- 1 cuillère à café d'huile de sésame
- 1 petit bouquet de ciboulette ciselée
- poivre noir fraîchement moulu

- sauce de soja
- sauce sucrée aux piments thaïlandaise
- sauce hoïsin



Préparation

Désosser le poulet et éliminer la peau. Effiler la chair et la mettre dans le bol d'un hachoir. Hacher finement et transférer dans une jatte.

Ajouter la ciboulette ciselée, l'oeuf et l'huile de sésame. Poivrer et bien mélanger à la fourchette.

Disposer une cuillère à café de farce au centre de chaque carré de pâte. Humidifier légèrement les bords de la pâte avec un peu d'eau et fermer les raviolis en forme de petites bourses.

Porter de l'eau à ébullition dans un récipient de taille adaptée à celle des paniers em bambou. Faire de nombreux trous dans du papier sulfurisé. Foncer des paniers en bambou avec le papier sulfurisé.

Placer les raviolis dans les paniers, en laissant suffisamment d'espace entre les raviolis pour qu'ils ne se touchent pas. Placer les paniers les uns sur les autres, sur la casserole d'eau bouillante, avec le couvercle placé sur le dernier. Laisser cuire jusqu'à ce que les raviolis se présentent opaques (10-12 minutes).

Servir sans attendre, directement dans les paniers. Accompagner avec des coupelles de sauces et une salade de légumes croquants.

Voir également : Soupe aigre-douce aux wontons

4 novembre 2008

Soupe de légumes à la montagnarde



Une soupe typique des régions montagneuses du Portugal. Au contraire de la plupart des soupes portugaises, celle-ci - plus rustique - n'a pas de base veloutée. Le salpicão - une grosse saucisse montagnarde faite à partir de viande de porc maigre et assaisonnée sensiblement comme le chouriço - apporte une délicieuse touche fumée au bouillon.

Ingrédients pour 4 personnes

- 2 oignons coupés en fines lamelles
- 1 navet coupé en petits dés
- 1 pomme de terre coupée en petits dés
- 2 carottes coupées en fines rondelles
- 1/2 petit chou de Milan coupé en fines lanières
- 1/3 de salpicão (ou 1/2 chouriço maigre)
- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 100 g de feuilles d'épinards (ou de jeunes pousses de navets, bettes, etc.)
- sel

Préparation

Couper le salpicão en fines rondelles, puis couper chaque rondelle en quatre morceaux. Réserver.

Mettre la pomme de terre, les lanières d'oignons, les rondelles de carottes et les dés de navet dans une grande casserole. Verser 1,2 l d'eau et porter à ébullition.

Ajouter les morceaux de salpicão et les lanières de chou. Porter à ébullition et arroser avec l'huile d'olive. Laisser cuire pendant 15 minutes.

Ajouter les feuilles d'épinards et saler. Laisser cuire pendant encore 5 minutes. Distribuer la soupe dans des bols et servir sans attendre.

3 novembre 2008

Lapin au four à l'italienne



Je n'avais encore jamais cuisiné le lapin au four de peur de trouver la viande trop sèche. Et puis je me suis laissée tenter par cette recette italienne. Finalement, mon lapin était bien moelleux à l'intérieur et joliment doré à l'extérieur. Une recette légère et aromatique...

Ingrédients pour 4 personnes

- 1 lapin coupé en 8 morceaux
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 4 gousses d'ail avec la peau
- 4 brins de romarin
- 1 feuille de laurier
- 150 ml de vin blanc sec
- sel & poivre du moulin

Préparation

Préchauffer le four à 180ºC. Saler et poivrer les morceaux de lapin. Réserver.

Chauffer l'huile d'olive dans un récipient pouvant aller sur le feu et au four. Ajouter les gousses d'ail, le thym et le laurier. Faire revenir pendant 5 minutes à feu doux, en remuant de temps en temps.

Augmenter la chaleur et ajouter les morceaux de lapin. Faire dorer sur toutes les faces pendant 10-12 minutes, en retournant fréquemment la viande. Arroser avec la moitié du vin blanc et porter à ébullition.

Transférer le plat dans le four et laisser rôtir pendant 15 minutes, à 180ºC. Passé ce temps, arroser avec le vin blanc restant. Prolonger la cuisson pendant encore 15-20 minutes, en arrosant de temps en temps avec le jus de cuisson.

Retirer le plat du four et servir sans attendre. Accompagner avec de la polenta ou du fenouil mijoté.

2 novembre 2008

Farfalle à la Boscaiola



Karine - auteure du blog Mon p'tit coin de cuisine - affirme que celle-ci est la meilleure recette de pasta au monde. Vendue comme ça, je ne pouvais qu'avoir envie de me faire une idée par moi-même, d'autant que j'aime beaucoup les pâtes. Et c'est vrai qu'elles sont bonnes, ces simples pâtes en habit automnal...

Ingrédients pour 4 personnes

- 350 g de farfalle (ou de penne, comme dans la recette originale)
- 6 fines tranches de lard maigre fumé (sans la couenne)
- 2 gousses d'ail pelées
- 1 blanc de poireau coupé en fines demi-lunes
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 300 g de champignons de Paris coupés en quarts
- 60 ml de vin blanc sec
- 4 cuillères à soupe de crème fraîche
- 75 g de pecorino finement râpé
- 1 cuillère à soupe de persil plat haché
- 1 brin de thym frais
- sel & poivre du moulin

Préparation

Faire cuire les pâtes al dente dans un grand volume d'eau bouillante salée.

Chauffer l'huile d'olive dans une poêle. Faire revenir les gousses d'ail et les demi-lunes de poireau pendant 5 minutes, en remuant souvent. Ajouter les champignons et faire sauter pendant encore quelques minutes.

Griller les tranches de lard à sec dans une autre poêle, jusqu'à ce que celles-ci soient dorées et croustillantes. Retirer de la poêle, égoutter sur du papier absorbant et couper en lanières. Ajouter les lanières de lard grillé à la préparation antérieure.

Arroser avec le vin blanc et laisser évaporer. Verser la crème et porter à ébullition. Ajouter la branche de thym et laisser frémir à feu doux pendant 10 minutes.

Incorporer 2/3 du fromage râpé et le persil haché. Saler et poivrer. Ajouter les pâtes préalablement égouttées. Bien mélanger.

Transférer dans un plat creux chauffé et saupoudrer avec le fromage râpé restant. Servir sans attendre.

1 novembre 2008

Porc aux châtaignes



Le 1er Novembre marque le début de la période des fêtes, au Portugal. Un cycle qui ne s'achèvera qu'à l'Epiphanie. On commence à voir apparaître le bolo rei sur les tables et des foires aux fruits secs se tiennent un peu partout à travers le pays. Aujourd'hui, dans ma région, les enfants vont venir frapper aux portes pour demander le traditionnel bolinho ("petit gâteau"), tandis que les adultes se réuniront pour déguster des châtaignes grillées au gros sel et commencer à goûter le vin nouveau. Si les châtaignes sont servies plutôt au goûter ou le soir, après le dîner, elles entrent également dans la composition de beaucoup de plats d'origine montagnarde cuisinés à cette époque de l'année, comme dans ce délicieux porc aux châtaignes, typiquement de saison...

Ingrédients pour 4 personnes

- 800 g de filet de porc soigneusement dégraissé, coupé en dés
- 1 kg de châtaignes surgelées (j'ai utilisé la variété Trás-os- Montes AOC)
- 2 oignons hachés
- 3 gousses d'ail hachées
- 100 g de saindoux (ou d'huile d'olive)
- 300 ml de vin blanc sec
- 1 cuillère à café de paprika
- 1 feuille de laurier
- 1 pincée de muscade
- sel & poivre du moulin
- persil plat haché

Préparation

Chauffer le saindoux dans une cocotte. Ajouter les dés de viande et faire dorer sur toutes les faces.

Ajouter l'ail et les oignons hachés. Faire revenir jusqu'à ce que les oignons se présentent tendres et transparents, en remuant souvent.

Ajouter la feuille de laurier. Assaisonner avec du sel, du poivre, le paprika et la muscade. Bien mélanger et arroser avec le vin blanc. Couvrir et laisser mijoter à feu moyen pendant 20-25 minutes.

Ajouter les châtaignes et mélanger. Couvrir de nouveau et laisser cuire pendant 20 minutes, en secouant la cocotte de temps en temps.

Retirer la cocotte de la chaleur et saupoudrer avec un peu de persil haché. Servir sans attendre. Accompagner avec de l'esparregado, du riz et une salade de laitue.